Patrick Sébastien : Quel est son vrai nom ?

0
28

Il a été pendant des années la pierre angulaire des samedis soirs de France Télévisions avec son émission Le Plus Grand Cabaret du monde. Patrick Sébastien, 67 ans, est un homme de télévision comme on en fait peu. Après une longévité exceptionnelle sur le petit écran, voilà qu’il est débarqué du service public en mai 2019 après plus de 20 ans de bons et loyaux services. Un coup dur pour l’homme au grand coeur qui va néanmoins réussir à rebondir et notamment chez la concurrence puisqu’on aura le plaisir de le voir ce lundi 5 juillet 2021 à 21h05 sur TF1 dans l’épisode La fierté de mon père de la série Camping Paradis, aux côtés notamment de Laurent Ournac.

Le père de Lily est un homme aux multiples casquettes. Si on l’a beaucoup vu à la télévision, il a également touché au cinéma avec la réalisation d’un film, T’aime, mais également au documentaire, à la radio, à la chanson et au théâtre. Un touche-à-tout originaire de Brive-la-Gaillarde qui s’est même essayé au rôle de président pour le club de rugby professionnel de sa ville natale. S’il mène sa vie à 100 à l’heure, sans avoir peur de la fin qu’il estime proche, Patrick Sébastien n’a pas toujours connu le succès et le bonheur. Avant d’être un animateur et un chanteur populaire, il a vécu une enfance assez difficile.

Sa mère, Andrée, l’a eu très jeune, à seulement 17 ans et le petit Patrick ne connaît pas l’identité de son père jusqu’à sa majorité. Une situation peu commune à l’époque et qui lui vaudra des railleries et des blessures physiques de la part de ses camarades de classe. À cette époque et avant de connaître le succès, le père de Benjamin n’a pas encore trouvé son nom de scène et s’il n’a pas changé son prénom, son nom de famille est alors bien différent puisqu’il s’appelle Patrick Boutot.

Visiblement pas très fan de son nom, il décide donc d’utiliser le prénom qu’il a donné à son premier fils, le regretté Sébastien, disparu à la suite d’un accident de moto à seulement 19 ans en 1990. Un fils mort trop jeune, mais qui fera quand même de l’animateur le grand-père de la petite Marie.