Patrick Sébastien : Terrible récit du jour où il a essayé d’euthanasier sa mère

0
50

En mai dernier, la France entière s’émouvait à la dernière diffusion des Années bonheur, marquant la fin des soirées endiablées menées par Patrick Sébastien à la télévision. Pour la première fois depuis son éviction surprise de France 2, le populaire animateur s’est livré à deux journalistes (Marc Dolisi et François Darmigny) dans le livre Sans Chaînes (ed Hugo Doc).

À lire aussi

Cette semaine, nos confrères de Télé Star ont dévoilé plusieurs extraits de l’ouvrage, dans lequel Patrick Sébastien évoque sa grande carrière à la télévision, mais aussi sa vie de famille. L’ancien présentateur y évoque sa mère, Andrée avec qui il partageait une “relation d’amour absolu“. Dans les derniers jours difficiles de sa maman, il a voulu lui rendre service en essayant d’abréger ses souffrances. “Il m’a fallu un courage abyssal pour mettre un oreiller sur son visage (…) Je n’ai pas tenu longtemps, mais j’ai essayé“, avoue-t-il dans les pages de son livre. Mère et fils entretenaient une relation fusionnelle. Pour rappel, Andrée Boutot, dite Dédée, est morte en novembre 2009, laissant un grand vide dans le coeur de l’animateur.

Un ouvrage très personnel donc, dans lequel Patrick Sébastien y évoque la perte déchirante de son fils aîné, Sébastien, disparu dans un accident de moto à l’âge de 19 ans, en 1990. “Le jour où mon fils est mort, je suis mort aussi. Encore aujourd’hui, je suis un handicapé dans un fauteuil invisible“, a-t-il confié. Un souvenir encore forcément déchirant pour l’animateur.