Patrick Timsit excédé par son fils : son tacle bien senti à Lazard !

0
19

C’est la grande crainte des parents d’un certain âge. Patrick Timsit l’avoue lui-même : il a déjà eu peur que son fils ne lui transmette la Covid-19. Quitte à ne pas être toujours très gentil avec son fils Lazard (27 ans), qui logerait toujours au domicile familial. Sur le plateau de C à Vous (France 5), le comique de 61 ans a expliqué comment s’était passé le confinement, avec ses peurs et angoisses.

Le pauvre Lazard a notamment dû servir de public pour les nouvelles blagues de son père. “C’était le seul que je voyais, donc forcément je teste. À un moment, il faut tester, on ne se lance pas comme ça“, avoue Patrick Timsit. On comprend ensuite mieux pourquoi Lazard s’absentait durant de longs week-ends… “Quand il ne rit pas, je l’envoie promener sévère ! (…) Je culpabilise quand même, parce que je suis un très, très bon père“, promet le sexagénaire, qui surnomme pourtant son fils d’une drôle de façon : “Confinement 3“.

“Il fallait bien l’appeler autrement que par son prénom. C’est pour avoir l’impression d’avoir quelqu’un d’autre. Ça m’est sorti comme ça, je suis très inspiré ! Peu de gens on ce vocabulaire“, se complimente Patrick Timsit, qui dit avoir eu peur que son fils Lazard ne lui transmette le virus. “Je le voyais, il sortait faire des choses formellement interdites et que je déconseille. Du vendredi au dimanche soir il est en RTT. Il est injoignable. Le lundi matin, c’est le confinement assuré quoi. C’est le virus, il a la gueule du Pangolin quoi. Je le voyais en ennemi, affirme Patrick Timsit. Une manière comme une autre d’être parent.

Patrick Timsit était présent chez C à vous pour faire la promotion de son spectacle Le livre de ma mère. Il s’agirait du tout dernier spectacle avant qu’il ne prenne une retraite bien méritée. “La peur du spectacle de trop, et puis j’ai envie de la croquer cette vie“, assurait-il déjà en juin 2019.