Paul éliminé des 12 Coups de midi : Stupeur et émotion sur le plateau

0
66

C’est la fin d’une belle aventure pour Paul. Après 153 participations, le jeune homme de 20 ans atteint du syndrome d’Asperger a été éliminé des 12 Coups de midi (TF1), ce jeudi 10 octobre 2019. Il est donc reparti avec une cagnotte s’élevant à 691 522 euros et pourra se targuer d’être le deuxième plus grand Maître de midi de l’histoire du jeu, après Christian Quesada.

À lire aussi

Le participant pensait peut-être poursuivre l’aventure encore plus longtemps afin de dépasser celui qui a été écroué et mis en examen pour “corruption de mineur” et “détention et diffusion d’images pédopornographiques”. Malheureusement, elle a pris fin ce jour, dès la première manche. Paul n’a en effet pas su répondre à la question : “Qui a été deux fois président de la République sans jamais avoir été élu ?” Il avait répondu Charles de Gaulle alors qu’il s’agissait en réalité, d’Alain Poher (président du Sénat, il avait donc assuré l’intérim en 1969, après la démission de Charles de Gaulle, puis en 1974, après la mort de Georges Pompidou).

Ému, Jean-Luc Reichmann – dont il était proche et qui l’a toujours soutenu – n’a pas caché sa déception : “C’est aujourd’hui. Je voulais vous dire ô combien on a adoré vous accompagner, on a adoré être à côté de vous. C’était un bonheur, un plaisir, quelque chose de tellement fantastique.” C’est demain que le désormais ex-candidat recevra son chèque.

Un candidat marquant

Paul a clairement marqué l’histoire des 12 Coups de midi. Présent depuis le 29 avril dernier, il n’a cessé d’impressionner le public ainsi que l’animateur Jean-Luc Reichmann grâce à sa grande culture générale. Il a d’ailleurs été surnommé Wiki-Paul pour ses incroyables connaissances. Durant toute son aventure, ses parents et lui n’ont eu aucun mal à évoquer sa maladie. Parfois jugé méchant, il avait par exemple confié le 16 juillet dernier : “Les gens pensent que je ne suis pas bien, méchant ou mal élevé, parce que je ne réagis pas comme les autres. Par exemple, je ne suis pas en train de pleurer quand il y a un mort ou je ne suis pas en train d’applaudir ou d’être joyeux quand il y a un spectacle. C’est comme ça.

Sa famille et lui n’avaient également pas caché que les tournages étaient éreintants pour lui. “Les parents de Paul nous ont confié que, pour le bien de leur enfant, il était temps que Paul s’en aille. Le rythme des enregistrements était très soutenu et, pour son bien, il fallait que ça cesse et qu’il se repose. Paul voulait décider lui-même de l’arrêt de sa participation, il aurait même perdu sur une question qu’il connaissait bien“, avait par exemple confié Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste mi-septembre.

Depuis la fin des tournages, Paul a repris ses études à la fac de Grenoble. Il se pourrait qu’il fasse son retour sur TF1 prochainement, si une émission spéciale avec d’anciens participants était tournée.