Pékin Express 2019 : Patrice et Benjamin en danger, course folle et binôme caché

0
221

Pékin Express 2019 a commencé ! Patrice et Benjamin (père et fils), Fabienne et Jade (mère et fille), Laëtitia et Aurélie (deux soeurs très différentes), Thomas et Mathieu (les frères bûcherons), Mounir et Lydia (le couple marié), Steve et Martine (le coach et son élève), Fabrice et Briac (les inconnus) et Kleofina et Julia (Miss Provence et Miss Côte d’Azur 2017) ont été sélectionnés pour participer à une course hors du commun. Ils doivent traverser le Guatemala, le Costa Rica et la Colombie avec 1 euro par jour pour manger et en auto-stop. Quelles ont été les premières difficultés qu’ils ont rencontrées ? Qui a pris de l’avance dans la compétition ? Réponse tout de suite…

À lire aussi

Départ surprise, en pleine nuit !

Après avoir quitté la France et fait 9000 kilomètres de voyage en vingt-cinq heures, les candidats arrivent à Guatemala City. Hébergés à l’hôtel avant le début de la course, ils ne se doutent pas que, pour la première fois dans l’histoire de Pékin Express, la course démarre au milieu de la nuit. À 4h45, le départ est annoncé et les binômes n’ont que quelques minutes pour faire leur sac.

À peine sortis de l’hôtel, les candidats se retrouvent nez à nez avec le panneau Voiture interdite. Ils comprennent que le seul moyen de transport autorisé est le paddle. Avec leur planche, ils doivent parcourir à pied 2 km puis pagayer pendant 7 km sur un lac pour rejoindre la ville de San Antonio Palopo.

Mounir et Lydia (le couple marié) sont rapidement en difficulté. “On fait Pékin Express, elle croit que c’est Les Reines du shopping”, lance le mari. Thomas et Mathieu (les frères bûcherons) sont les premiers à arriver à la plage, mais apprivoiser un paddle n’est pas chose aisée. Ils se font doubler par la plupart des binômes. Patrice et Benjamin (père et fils) galèrent également et font même tomber leurs sacs dans l’eau… Quant à Laëtitia et Aurélie (deux soeurs complètement différentes), elles se disputent au milieu du lac. Après quatre heures à pagayer, Fabrice et Briac arrivent les premiers. Ils gagnent un bel avantage : Le téléphone express. Il permet d’avoir un traducteur, un GPS et de pouvoir passer, pour l’un d’entre eux, un coup de fil à un proche.

Fabienne et Jade (mère et fille), Kleofina et Julia (ex-Miss Provence et Miss Côte D’Azur), Mounir et Lydia arrivent ensuite. Ces quatre binômes se qualifient pour l’épreuve d’immunité.

Épreuve d’immunité

Après une première nuit chez l’habitant, synonyme de belles rencontres et de larmes, les candidats qualifiés pour l’épreuve d’immunité se retrouvent sur le marché d’Antigua afin de participer à un jeu de l’oie pimenté. Il existe au Guatemala le plus grand nombre de variétés de piments au monde et les candidats ont le bonheur de le découvrir.

Règle du jeu : Un des membres du binôme porte un panier sur la tête et doit franchir les dix cases d’un parcours sans le faire tomber. L’autre candidat est lanceur de dé. En mangeant un piment doux, il a la possibilité de faire avancer son partenaire. En mangeant un piment fort, de faire reculer l’adversaire de son choix. Le premier porteur à atteindre la dixième case de ce jeu de l’oie offre l’immunité à son équipe.

Briac se donne à fond, finit même par vomir, mais il fait avancer son équipe de trois cases. Jade prend le parti de faire reculer le binôme qui repart de zéro. La tension monte entre les deux équipes. C’est finalement la mère et la fille qui gagnent l’immunité.

Course folle et déroutes

La course reprend. Alors que presque toutes les équipes sont en route vers cette nouvelle destination, Laëtitia et Aurélie descendent de leur bus pour acheter à manger. Une décision qui peut leur être fatale. Mais elles trouvent rapidement une voiture qui les amène directement jusqu’à l’arrivée. Patrice et Benjamin (père et fils) qui ne sont pas très doués pour trouver une voiture ont à leur tour une chance inouïe : ils tombent sur un couple de Français qui acceptent de les aider. Le coach sportif et son élève, alias Steve et Martine, ont quant à eux de sérieux doutes sur le chemin qu’a pris leur conducteur. Et ils ont raison, car ils apprennent qu’ils doivent faire demi-tour et qu’ils ont perdu trente minutes. Thomas et Mathieu (les frères bûcherons) oublient de leur côté la carte, l’argent et les consignes de sécurité dans une des voitures ! Par chance, le chauffeur s’en rend compte et fait demi-tour. Les deux frères s’écharpent à propos de l’identité du responsable.

Mounir et Lydia (le couple marié) et Briac et Fabrice se talonnent jusqu’à ce que le chauffer des premiers s’arrête pour les déposer. C’est alors qu’à l’entrée de la ville de Coban, les candidats tombent sur le panneau leur interdisant de continuer en voiture. Ils doivent poursuivre en bus et convaincre vingt personnes de monter à bord. Kleofina et Julia arrivent rapidement à trouver leur bus, les hommes semblent sensibles à leur charme. Briac et Fabrice s’embrouillent et Briac a des mots déplacés qui blessent son partenaire. Mounir et Lydia sont finalement les premiers à remplir leur bus. Ils arrivent en premier et remportent ainsi l’amulette de 10 000 euros. Briac et Fabrice arrivent deuxièmes.

Les derniers à arriver sont Martine et Steve. Ils doivent donc choisir qui ils souhaitent affronter pour le duel final. Ils nomment Benjamin et Patrice, un binôme qu’ils jugent faible.

Duel final et énorme rebondissement !

Pour ce face-à-face, un membre de chaque binôme a la lourde de tâche de participer à la course. Il doit se rendre dans la ville de Santa Cruz Verapaz, distante de quinze kilomètres, et revenir. Sur la route du retour, il doit trouver une candela, une bougie votive. Le premier qui arrive remporte le duel final. Le dernier est éliminé à moins que l’enveloppe noire n’indique le contraire.

Steve parle bien espagnol et trouve rapidement une voiture, ce qui n’est pas le cas de son rival. Steve s’en sort si bien qu’il trouve très rapidement une candela et repart pour la ligne d’arrivée. Ce qui dessert Patrice, c’est clairement la barrière de la langue. Mais le père de famille peut revenir, il est monté dans une voiture alors que Steve est dans un bus. D’ailleurs, le coach sportif finit par se faire doubler ! Mais, nouveau coup de théâtre, Patrice doit poursuivre son chemin à pied, car son chauffeur ne peut aller plus loin. C’est finalement Steve qui arrive en premier.

Tout se joue à présent avec l’enveloppe noire. L’étape est éliminatoire. Patrice et Benjamin sont éliminés. C’est alors que Stéphane Rotenberg les rejoint dans leur chambre d’hôtel et leur recommande de lire un journal local. Il y est révélé page 32 que le binôme éliminé lors de la première étape est en réalité toujours dans la course en tant que binôme caché. Benjamin et Patrice devront terminer dans les trois premiers lors de la prochaine course s’ils veulent réintégrer l’aventure. Mais, aucun des autres binômes, au courant de leur présence, ne doit les voir. S’ils échouent, l’élimination est immédiate.