Pékin Express 2021, l’accident mortel : Aurore encore marquée physiquement, ses confidences (EXCLU)

0
8

Aurore et Jonathan ne pensaient pas que l’aventure Pékin Express 2021 bouleverserait leur vie à tout jamais. Alors qu’ils s’apprêtaient à terminer une course, lors de la première étape en Turquie, les tourtereaux ont été victimes d’un accident de la route comme les téléspectateurs de M6 ont pu le découvrir lors de l’épisode du 6 avril 2021. Aurore, qui souffrait de plusieurs contusions au niveau de la tête, a rapidement été transportée à l’hôpital en compagnie de son époux, ainsi que de leur cameraman et journaliste. Aujourd’hui, cet incident a toujours un impact dans leur vie car la belle blonde de 38 ans en garde des séquelles comme elle l’a confié à Purepeople.

À lire aussi

Avez-vous des séquelles de cet accident ?

Aurore : J’ai une cicatrice qui part de l’arcade jusqu’au cuir chevelu. J’ai de la chance, je porte la frange depuis toujours donc personne ne la voit et c’est très bien. J’ai cette marque là et aussi une dans ma tête. D’être à l’endroit où une personne a perdu la vie, c’est quelque chose qui a été très difficile. On a bénéficié d’un suivi psychologique qui m’a permis de travailler sur mon sentiment de culpabilité. Il m’a fallu trois mois pour comprendre qu’on était des victimes et que c’était juste le destin. J’ai également de très fortes céphalées en permanence et j’ai un traitement pour les douleurs neuropathiques que je dois prendre pendant une année. J’ai aussi des soins dentaires parce que la bouche a été touchée et désormais, comme mon état s’est stabilisé et que ça va mieux, je vais pouvoir commencer la kiné sur la cicatrice. Je pense que ça va me soulager un peu les douleurs. D’ici quelques mois, j’espère pouvoir voir un chirurgien esthétique pour gommer les traces.

Comment allez-vous tous les deux aujourd’hui ?

Aurore : On a la chance d’être encore là donc merci à la vie. On est en bonne santé, on sait que nos proches vont bien malgré la crise sanitaire, on a de la chance de s’aimer comme toujours. Donc j’ai envie de dire qu’on est des privilégiés.
Jonathan : On a conscience de la chance qu’on a. C’est derrière nous même si on revit un peu les éléments par procuration avec la diffusion. Mais on va très bien. On a beaucoup de bonheur autour de nous et on le cultive aujourd’hui.
Aurore : On aura toujours une pensée pour la personne décédée en Turquie. J’ai laissé une part de moi là-bas. J’ai perdu mes boucles d’oreilles lors de l’accident donc j’ai un bout de moi là-bas. Toute mon innocence est aussi restée sur le bord de cette route. On sait aujourd’hui que la vie est courte et qu’il faut profiter de chaque moment parce que tout peu s’arrêter du jour au lendemain.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.