Petit tour de rickshaw pour le pape au Bangladesh

0
546

Après la “papamobile”, le “paparickshaw”: le pape François a goûté vendredi à un court trajet en cyclo-taxi, moyen de transport populaire en Asie du Sud, lors sa visite de trois jours au Bangladesh.

Avant une rencontre interreligieuse à la résidence de l’archevêque de Dacca, le souverain pontife de 80 ans a parcouru quelques dizaines de mètres dans la nacelle d’un cyclo-rickshaw bariolé. Le véhicule, flambant neuf, avait été personnalisé avec des barrières de sécurité pour l’occasion.

“Il souriait tout du long. Je suis sûr qu’il a apprécié le trajet”, a déclaré à l’AFP le père Augustine Bulbul Rebeiro qui a suivi à pied cet insolite cortège papal.

Le conducteur du vélo semblait pour sa part enchanté de transporter ce prestigieux passager, qui l’a remercié d’un pincement de joue: “je ne sais pas comment exprimer ma joie! Je suis si ému!”, s’est exclamé Sagar Corraya.

Lors de la précédente visite papale, qui remonte à 1986, Jean Paul II avait lui aussi eu droit à un tour de cyclo-rickshaw. Au Bangladesh, ces taxis bon marché et ubiquitaires sont souvent décorés de toutes les couleurs.

Cultivant son image de “pape des pauvres”, le pape François a fait son entrée vendredi matin dans une grande messe à Dacca à l’arrière d’une modeste camionnette, sur l’avant de laquelle avait été fixée une vitre de protection.

Dans une ambiance simple et festive, le chef de l’Église catholique a présidé une cérémonie devant 100.000 fidèles de la minuscule communauté catholique du Bangladesh, pays de 160 millions d’habitants parmi les plus pauvres de la planète.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.