Philippe Bas, la mort de Jean-Michel Martial : “On a pu faire notre deuil”

0
860

À partir du 12 mars 2020, TF1 diffusera des épisodes inédits de Profilage. Une saison marquée par l’arrivée de Tamara Marthe (alias Shy’m) dans la peau d’Élisa Bergmann. Le public découvrira également l’hommage à Jean-Michel Martial, mort le 17 octobre 2019 à l’âge de 67 ans, des suites d’une longue maladie. Un moment douloureux sur lequel Philippe Bas (Thomas Rocher dans la série) s’est confié à Purepeople.

À lire aussi

Cette saison rendra hommage à Jean-Michel Martial. Pouvez-vous nous en dire plus ?

On ne s’y attendait pas. La moindre des choses que l’on pouvait faire, c’était de trouver quelque chose dans l’histoire qui pouvait amener à son personnage une sortie noble, belle, qui pouvait correspondre à ce qu’il était lui dans la vie. C’est une saison qui commence assez fort, avec des choses pas trop lourdes. Mais plus ça va, plus on va en intensité. Donc c’est vrai que les deux derniers épisodes ont une intensité de l’ordre de la tragédie qui est assez importante.

On imagine que c’était difficile de tourner après un tel drame…

Quand c’est arrivé, on était entre deux sessions. Nous n’étions pas en train de tourner, on allait le faire un mois ou trois semaines plus tard. On pensait qu’il allait tourner avec nous, finalement, ça a été décalé. On a eu une période de break d’un mois ensuite, parce qu’il fallait préparer les deux épisodes suivants. C’est à cette période-là qu’on a appris sa disparition. On a pu faire notre deuil avant de recommencer le tournage.

Comment s’est passé le tournage des épisodes qui lui rendaient hommage ?

On était déjà dans l’énergie du travail. La vie continue. On n’a pas manqué de lui rendre hommage, d’être ensemble, d’y penser. On a tous été présents lors de sa cérémonie.

Son remplaçant Guy Lecluyse s’est-il bien intégré ?

Ça s’est très bien passé. C’est un acteur très sympa. Il est arrivé comme un ami qui vient nous aider, pas comme quelqu’un qui prend la place de quelqu’un d’autre. C’est la création d’un nouveau personnage, finalement.

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.