Philippe Etchebest, sa femme Dominique le met en garde : ” Un jour ton corps, t’arrêtera”

0
101

Depuis plusieurs jours, Philippe Etchebest a repris son rôle de juge dans l’émission Objectif Top Chef (M6). Un tournage qui s’ajoute chaque année à celui de Top Chef et qui alourdit fortement son emploi du temps. Mais l’as des fourneaux est plutôt du genre à courir dans tous les sens. En effet, depuis toujours, le complice de Michel Sarran est une personne très active, dépensant son énergie tantôt dans la boxe, tantôt dans la musique avec sa batterie et bien sûr dans ses cuisines. Et ce n’est pas tout, dernièrement avec l’épidémie de coronavirus, Philippe Etchebest est même devenu l’un des porte-paroles de sa profession, allant jusqu’à appeler les restaurateurs à manifester avec lui et sa femme.

À lire aussi

Mais si cette dernière fait toujours preuve de soutien à son égard, elle sait aussi mettre en garde son cher et tendre qui ne cesse de s’agiter. “Ma femme me dit souvent : ‘Philippe, du calme. Un jour ton corps, t’arrêtera’, s’est-il amusé dans les pages de Télé 2 semaines. Mais difficile pour lui de lever le pied. “Je continuerai jusqu’au bout“.

Rien n’est acquis

Il faut dire que Philippe Etchebest s’est battu pour mener sa vie comme il l’entend. Malgré certains coups durs, sa détermination et son charisme lui ont permis de faire ses armes dans de prestigieux restaurants et de rapidement gravir les échelons. Une belle leçon de vie qu’il peut transmettre aujourd’hui à son fils, Oscar-Louis. “Je suis papa d’un garçon de 17 ans, et je le prépare à la vie en lui expliquant que rien n’est acquis, qu’il faut tout gagner“, a-t-il déclaré au magazine.

Il est plutôt rare que Philippe Etchebest évoque son fils, mais dans son autobiographie Je ne lâche rien, il avait bien voulu raconter le jour où il a appris qu’avec Dominique ils allaient devenir parents. “J’avais reçu un coup de fil de l’ambassade du Mexique, qui confirmait, après des années d’attente, que Dominique et moi allions pouvoir adopter un petit garçon ! Je vous laisse imaginer la force explosive de ce cocktail d’émotions”, avait-t-il écrit dans son livre.