Philippe Katerine : Confessions avec ses fils… et son beau-père Gérard Depardieu

0
341

On pensait en savoir déjà beaucoup sur le délicieusement inclassable et insondable Philippe Katerine, mais, tout auréolé de son César du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Grand Bain et de son brevet de rappeur validé par Lomepal et Alkpote, avec lesquels il a collaboré dernièrement, le revoilà avec un album au titre annonciateur de nouvelles surprises : Confessions.

À lire aussi

Pour le magazine Grazia Hommes (Hors série #7, automne-hiver 2019-2020), l’artiste de 50 ans à la voix fluette détaille par le menu les intervenants de ce disque pour lequel il a procédé “comme pour un dîner“, élaborant la carte et servant les titres en bonne compagnie : “J’avais déjà beaucoup démultiplié ma voix sur la plupart des titres. Il fallait inviter des gens, sinon j’en aurais eu marre de n’entendre que moi“, expose le chanteur de 100% VIP (Robots après tout, 2005), qui dit avoir choisi des gens connus “car ça donne tout de suite une “conscience” sur l’écoute, une mémoire vive aux chansons“.

Élever mes enfants est la plus grande aventure de ma vie

Lomepal justement, auprès duquel il a signé ses débuts dans le rap sur Skyrock fin 2017 avant de remettre le couvert en janvier 2019 et de l’accompagner sur Cinq doigts, extrait de l’album Jeannine, fait partie de cette brigade de choc, et pour cause : “On est amis, on se voit en dehors du travail, explique Katerine. Je l’ai connu quand il m’a invité à l’émission Planète Rap. Il a quelque chose de différent des autres. J’avais lu dans une interview qu’il parlait de l’homosexualité, alors je lui ai proposé cette chanson, 88%, sur ces hommes qui n’osent pas s’avouer leurs pulsions.” C’est l’une des trois chansons dont un extrait a été dévoilé en avant-première – à découvrir à la fin de cet article.

Même génération et même plébiscite que l’interprète de Yeux disent et 1000 °C, la Belge Angèle est également dans le coup de ces Confessions ; et, là encore, c’est tout sauf un hasard : “Chez moi, c’est un demi-dieu, mes enfants, 7 et 8 ans, adorent ses chansons“, confie le compagnon de l’actrice Julie Depardieu à propos de Billy (l’aîné) et Alfred (le cadet), les fruits de leur amour. Une petite famille qu’on pouvait voir apparaître il y a quelques années dans le clip d’ADN, l’un des titres de l’album Magnum (2014).

Sans ses jeunes fils, avec lesquels Philippe Katerine entretient une relation incroyablement forte, ce nouvel album n’aurait d’ailleurs pas du tout la même saveur : “Je les enregistre sur mon iPhone. Ils imprègnent tout le disque, car on est tout le temps ensemble. Les enfants ne sont pas naïfs, ils savent tout. C’est terrible et passionnant. Les élever est la plus grande aventure de ma vie. C’est un miroir : la plupart du temps, ils vous montrent des choses que vous n’aviez pas vues“, observe le papa comblé. On imagine que Billy et Alfred ont dû particulièrement aimer le clip de Stone avec toi, dans lequel le chanteur use et abuse des filtres sur son visage (voir dans notre diaporama) !

Je me suis dit que ce serait bien de me faire engueuler par mon beau-père Gérard Depardieu

Pour ses Confessions, l’interprète des Bisoux, de La Banane et de La Moustache a aussi sollicité son ami de longue date Gonzales, le seul capable de lui faire comprendre ce qu’il explique, pour un exercice didactique sur le titre Duo – que la “divine” Angèle a modifié avec “génie” et “à raison” lors de son passage en studio. L’inspirée Camille, sur KesKesséKçetruc ?, et l’élégant Dominique A, né comme lui en 1968 et partant représentant de la Bof Génération, sont également au casting, tout comme, Oxmo Puccino, qui pose son flow d’or sur La Clef, “qui repose sur l’injonction ‘Ouvre l’anus et respire‘”, ou encore l’actrice Léa Seydoux, que Katerine dit avoir trouvée “très sauvage” et “insaisissable” : “Elle chante Rêve heureux au milieu du disque, un morceau qui me rassure. (…) On peut chanter ça à beaucoup de gens“, savoure l’instigateur de cette collaboration.

Quant à son beau-père Gérard Depardieu, pas le convive le moins rabelaisien de ce projet (comme les équipes du film Fahim ont pu dernièrement le constater), il a accepté de lui passer un savon le temps d’une chanson : “J’ai demandé à d’autres de participer au titre Blond, note le gendre Philippe Katerine, mais ils ont refusé, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que c’est une chanson politique : il me juge, me dénonce. Je me suis dit que ce serait bien de me faire engueuler par mon beau-père, qui se trouve être blond. Et quand il engueule des gens, il les engueule vraiment bien.

Philippe Katerine et les invités de Confessions, des confidences à retrouver dans Grazia Hommes actuellement en kiosques.

Album Confessions, le 8 novembre 2019 (Wagram/Cinq7)

Philippe Katerine sera en tournée en décembre (dont deux dates à la Cigale à Paris) et au cinéma le 18 décembre 2019 dans Notre Dame de Valérie Donzelli et le 8 janvier 2020 dans Merveilles à Montfermeil, de son ex-compagne Jeanne Balibar.

GJ