Philippe (L’amour est dans le pré 2020) face à son unique prétendante, il craque

0
79

Philippe (54 ans), éleveur de vaches laitières en Auvergne-Rhône-Alpes, était le dernier agriculteur de L’amour est dans le pré 2020 a faire la connaissance de ses prétendantes, ou plutôt de sa prétendante. Dans l’émission du 12 octobre, il s’est rendu à Paris pour le traditionnel speed-dating afin de rencontrer Florence, l’unique femme qui lui a écrit après la diffusion de son portrait. Mais c’est une lettre qui a su le convaincre puisqu’il a souhaité la voir. Mais ce grand sensible ne voulait pas trop s’emballer, par peur d’être déçu.

À lire aussi

L’hôtesse d’accueil de 58 ans venue de Haute-Savoie était dans le même état d’esprit, mais elle espérait fortement que l’alchimie passe. Après s’être un peu vouvoyés, ils se sont accordés sur le fait que le tutoiement était de rigueur. Philippe n’était pas déçu en la voyant et il a tenu à le faire savoir. Florence a rappelé qu’elle aimait la campagne et les animaux. Elle se projetait sans problème à la ferme, en couple avec un agriculteur.

Dans le doute, Philippe lui a rappelé qu’il travaillerait encore dix bonnes années et que son travail ne s’arrêtait pas à 18h. Mais il souhaitait vraiment rencontrer une femme avec laquelle il pourrait être heureux. “Tu es la bienvenue à la ferme si tu es d’accord“, lui a-t-il lancé un peu avant de la quitter. Fort heureusement, Florence était d’accord pour venir afin de découvrir son environnement. “Je suis ravi de t’avoir rencontrée, en espérant que ça marchera. Je suis un peu ému, a-t-il conclu face à une Florence plus sur la réserve, mais tout aussi heureuse de poursuivre cette belle aventure.