Philippe (L’amour est dans le pré) : mort de son ami éjecté de sa montgolfière

0
85

En 2013, dans la saison 8 de L’amour est dans le pré, les téléspectateurs ont pu faire la connaissance du très attachant Philippe. Le viticulteur originaire de Charente-Maritime vient de vivre un drame. Il a partagé sa peine sur son compte Facebook.

À lire aussi

Depuis plusieurs jours, le candidat d’ADP postait de courtes vidéos dans lesquelles il mettait en avant avec fierté le vol de la Montgolfière du Pinson au-dessus de ses vignes. La Montgolfière du Pinson regroupe quatre montgolfières proposant des vols depuis le marais poitevin jusqu’à l’estuaire de la Gironde. Des excursions réalisées notamment par Alain Pinsonneau, 56 ans, qui est l’ami de Philippe. Le 2 juin dernier, celui-ci a trouvé la mort dans des conditions dramatiques.

Comme le raconte Ouest France, Alain Pinsonneau effectuait un vol commercial avec cinq passagers à bord, à Pons, en Charente-Maritime lorsque, peu avant l’atterrissage, il a été éjecté de la nacelle qui s’est écrasée sur lui. Les cinq passagers du vol sont indemnes.

Selon France 3 Nouvelle-Aquitaine, qui a révélé l’accident, la montgolfière aurait brutalement décroché, provoquant l’éjection du pilote. Alain Pinsonneau était un aéronaute expérimenté, spécialiste des vols côtiers depuis vingt ans et comptait plus de 1000 heures de vol à son actif. Il avait surtout mis au point une montgolfière capable d’accueillir des personnes à mobilité réduite. Une première mondiale que Philippe mettait en avant sur sa page Facebook.

En légende d’une photo d’Alain, Philippe a écrit : “Mardi 4 juin 2019, je me suis rendu de nouveau sur le lieu du drame avec quatre amis qui te connaissaient, pour comprendre exactement ce qui a pu se passer entre Gemozac et Pons, là où ton aventure et ta passion se sont terminées. Nous avons compris cet arrêt si brutal qui t’a amené parmi les anges et que nous avons encore du mal à imaginer. J’entends encore ton appel : ‘Bonjour, Philippe’ ou ‘Hello Philippe, c’est Alain, on vient voler chez toi ce soir ou demain matin, j’ai six passagers’ ou ‘j’ai deux passagers. C’est un vol intimité ou j’ai un vol pour personnes à mobilité réduite.’ Et moi te répondre toujours avec humour : ‘Avec plaisir et bonheur, mais c’est normal Alain nous sommes des amis, une équipe de copains d’exception et de prestige.’ (…) Alain, toi notre ami, toi notre copain qui nous fait partager ta passion, tu nous manques depuis ce jour dramatique, nous te pleurons, c’est vraiment trop dur !