PHOTOS. Tara Fares, Miss Irak 2014, a été assassinée en pleine rue à Bagdad 

0
602

Tara Fares, ancienne Miss Irak et blogueuse a été abattue dans les rues de Bagdad le jeudi 27 septembre dernier. Elle n’hésitait pas à afficher sa liberté sur les réseaux sociaux, dans un pays encore marqué par le conservatisme religieux. 

Tuée pour avoir affiché son envie de liberté dans une société religieuse patriarcale ? Tara Fares, ancienne Miss Irak devenue blogueuse, a été assassinée le jeudi 27 septembre dernier alors qu’elle était au volant de sa Porsche avec son petit-ami. La jeune femme n’avait que 22 ans et n’hésitait pas à dévoiler ses tatouages et son mode de vie occidental.

Manteaux de fourrures, pantalons moulants, robes, maquillage, cigarettes, Tara Fares n’avait pas peur de défier le conservatisme religieux de l’Irak et le montrait sur les réseaux sociaux. Elue Miss Bagdad, puis Miss Irak en 2014, la blogueuse a reçu trois balles. Son petit-ami, présent avec elle au moment de l’assassinat, l’a emmenée à l’hôpital de Bagdad mais la jeune femme était déjà morte. Le gouvernement irakien a annoncé qu’une enquête avait été ouverte pour découvrir le ou les auteurs de ce crime.

La jeune femme recevait très régulièrement des critiques de la part d’hommes, mais aussi de femmes, choqués par son style de vie. Depuis l’annonce de son décès, Tara Fares a reçu de nombreux messages d’hommage sur les réseaux sociaux : “Son seul crime, c’était d’avoir choisi la vie, au mauvais endroit”, “Ce jeudi, c’était Tara (…) Jeudi prochain, qui est-ce que ce sera? Où va l’Irak ?“.