Pierre-Jean Chalençon en garde à vue après sa perquisition

0
23

Hier, Pierre Jean-Chalençon a été interpellé puis relâché avec une convocation pour ce matin. Selon des journalistes de l’AFP, trois policiers sont ressortis de l’immeuble situé dans le centre de Paris après y avoir passé environ une heure. Plus tard, cinq autres policiers ont à leur tour quitté le Palais Vivienne avant de repartir à bord de deux voitures. Mercredi, une perquisition avait déjà été menée chez le cuisinier Christophe Leroy.

L’étau se resserre donc autour du collection, ex-star d’Affaire conclue. C’était à prévoir.

Il y a quelques jours, M6 a dévoilé un reportage sur les restaurants et dîners clandestins et avait cité le Palais Vivienne, palais qui appartient à Pierre-Jean Chalençon. Le reportage faisait notamment état d’un dîner au Palais Vivienne “autour d’un menu caviar et champagne” au prix de “220 euros par personne” concocté par le cuisinier Christophe Leroy. A partir de là, le monde de PJC s’est écroulé puisqu’une enquête a été ouverte mercredi 7 avril pour “mise en danger de la vie d’autrui“. Il faut dire qu’on l’accuse d’avoir organisé un dîner sans gestes barrières, avec de nombreuses personnes (et pendant un temps la présence de ministres était même évoquée). Et pour ne rien arranger, Pierre-Jean Chalençon s’était défendu très maladroitement évoquant “un poisson d’avril” puis des “réunions de travail“.