Pierre Ménès accusé d’harcèlement sexuel : une enquête préliminaire ouverte après un “signalement”

0
13

Les ennuis judiciaires continuent pour une affaire d’agression sexuelle pour laquelle il sera jugé le 8 juin prochain par le tribunal judiciaire de Paris, le commentateur sportif de 58 ans fait désormais l’objet de plaintes l’accusant de harcèlement sexuel. D’après les informations de BFMTV, le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire mardi 4 janvier 2022 autour “des agissements présumés du journaliste quand celui-ci était à Canal+“. L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes (BRDP).

Tout est parti d’un signalement effectué le 17 décembre dernier par l’Inspection du Travail des Hauts-de-Seine. À ce moment-là, l’organisme venait de réaliser un rapport interne à Canal+ à la suite de la diffusion quelques mois plus tôt du documentaire Je ne suis pas une salope, je suis journaliste de Marie Portolano. Un documentaire qui avait fait beaucoup de bruit et qui incriminait Pierre Ménès. Il lui était notamment reproché d’avoir soulevé la jupe de Marie Portolano, dévoilant ses fesses, lors d’un tournage en 2016. Isabelle Moreau était elle aussi apparue très émue en se souvenant qu’il l’avait embrassée de force dans le Canal Football Club en 2011.

Les deux femmes feraient justement partie des “sept ex ou actuels salariés de Canal+”, des hommes et des femmes, à avoir accusé dans le rapport interne Pierre Ménès de harcèlement sexuel.

Face aux polémiques, la chaîne cryptée a décidé en 2021 de se séparer de son chroniqueur emblématique après douze années de collaboration. Après des semaines de négociation, Pierre Ménès serait parti avec un joli chèque en poche, à savoir 500 000 euros. Une somme qui n’a toutefois jamais été confirmée par aucune des deux parties. Depuis, il commente l’actualité du football sur une plateforme digitale.

Pierre Ménès reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement de cette nouvelle affaire.