Pierre Niney de sortie avec sa compagne Natasha Andrews, Catherine Deneuve en léopard pour “Amants”

0
18

Rendez-vous dans le 12e arrondissement de Paris pour célébrer le septième art ! Nicole Garcia est mise à l’honneur à la Cinémathèque française du 15 au 26 novembre 2021 et cette rétrospective s’est ouverte, en grandes pompes, avec la projection du nouveau film de la cinéaste intitulé Amants. C’est pourquoi l’équipe du long-métrage s’est retrouvée lors d’une soirée d’ouverture riches en émotions. La réalisatrice était présente, bien sûr, mais également ses comédiennes et ses comédiens.

Amants sera proposé dans les salles obscures françaises dès le mercredi 17 novembre 2021. Le film raconte l’histoire de Lisa et Simon, deux amoureux passionnés séparés par la vie et la justice, qui se recroisent, trois ans plus tard, dans l’Océan Indien. L’avant-première, très attendue, s’est fait sous l’oeil attentif de Catherine Deneuve et Benoît Magimel – actuellement en promotion du film De son vivant -, Laurent Heynemann, Roxane Duran, Christophe Beaucarne, Charles Berling, Régis Wargnier, Jacques Fieschi, Inès de La Fressange, Jack Lang et sa femme Monique, ainsi qu’une jeune comédienne d’origine australienne… Natasha Andrew.

Je vis dans un endroit sans personne autour de moi

Et pour cause. L’actrice n’est autre que la compagne de Pierre Niney. Les amoureux sont en couple depuis l’année 2008 et vivent, avec leurs deux filles – Lola, née en 2017 et Billie, née en 2019 – loin de la capitale, à la campagne. “Je commençais à subir Paris et, aujourd’hui, je ne me vois plus du tout habiter en ville. Je vis dans un endroit sans personne autour de moi, j’ai un temps illimité, jusqu’à l’épuisement, pour lire des livres, regarder des films, et me perdre dans une histoire, expliquait-il au magazine Psychologies en octobre dernier. Mes plaisirs viennent toujours de ce qui me relie très fort au présent, comme faire du sport, du surf, du basket… ou jouer avec mes filles. J’ai toujours adoré jouer. Avec elles, ça, ça n’a pas bougé. Et je leur souhaite, pour plus tard, la légèreté du rire. Parce que c’est un pouvoir magique.” Il n’est, heureusement, qu’à quelques heures de train de Paris, en cas d’obligation professionnelle…