Pierre Perret : Outré par Sibeth N’diaye ? “Elle porte bien son nom…”

0
185

À 85 ans, Pierre Perret n’a toujours pas sa langue dans sa poche. Interviewé dans l’émission Laissez-vous tenter sur RTL, l’interprète du titre mythique Les Jolies Colonies de vacances a livré son expérience du confinement et n’a pas hésité à tacler la gestion de la crise par le gouvernement. À travers sa nouvelle chanson inédite Les Confinis, l’artiste se moque en chanson et dans la bonne humeur de toutes les frasques vécues par les Français pendant le confinement. Et une chose est claire, les paroles de ce morceau ne laissent que très peu de doutes sur l’opinion de Pierre… “Ils décrétèrent un jour que les vieux de la vieille, faut les achever à 70 balais, Disant le contraire de ce qu’ils disaient la veille quand cette ‘grippette’ les faisait bien marrer, D’un air savant, ils venaient faire des tirades remplies d’avis et de conseils ampoulés (…) La porte-parole elle s’appelle Sibeth, Y en a qui pensent qu’elle porte bien son nom, On sent bien qu’la moindre idée qui se pointe, Lui déclenche un ouragan dans l’citron“, peut-on par exemple entendre dans cette nouvelle chanson empreinte de critique et d’ironie.

À lire aussi

Pierre ne voulait pas faire de faux adieux

Par ailleurs, l’interprète du titre Le Zizi a annoncé le titre de sa prochaine tournée baptisée Mes adieux provisoires. Non, il ne s’agit pas de la dernière tournée de Pierre, mais plutôt d’un spectacle d’anticipation pour d’éventuels adieux à venir. “Pierre ne voulait pas faire de faux adieux. C’est pour cette raison qu’il a choisi d’accoler le qualificatif de ‘provisoire’ à ses deux concerts de la salle Pleyel“, avait notamment expliqué son agent (et sa compagne) Rebecca au Figaro. Prévus en octobre 2020 à Paris, ces shows se montreront plus engagés et dévoileront des morceaux emblématiques de Pierre, mais également de nouveaux titres comme (bien sûr) Les Confinis ou Les Adieux provisoires.

Ça y est mes loulous, ma décision est prise

Impatient de retrouver son public, Pierre reste toujours étonné de l’engouement qu’il suscite auprès de ses fans. “Ne le répétez pas, mais ça devient un boulot de fainéant, c’est eux [les spectateurs] en face qui font tout le boulot. Dès que j’ouvre la bouche, ils connaissent toutes les paroles“, déclare-t-il avec une note d’humour. Sur Twitter, Pierre a annoncé cette tournée en écrivant : “Ça y est mes loulous, ma décision est prise : les 10 et 11 octobre 2020, je vous ferai mes ‘adieux provisoires’, à Paris, avant de partir gazouiller dans toute la France. Si on n’en profite pas tant qu’on est jeune !” Des adieux “provisoires”, mais un talent et une bonne humeur à jamais éternels.