Pink a retouché son testament : confidences franches sur son expérience du coronavirus

0
7

C’est une maladie qui a touché de nombreuses stars à travers le monde. À l’instar de Tom Hanks et sa femme aux États-Unis ou bien de Moundir en France, Pink a été très durement touchée par le virus qui impacte nos vies depuis plus d’un an maintenant. Elle n’a d’ailleurs pas été la seule dans sa famille, puisque son petit garçon, Jameson, âgé de 3 ans, a lui aussi subi de plein fouet la maladie.

Une situation terrible à vivre pour la femme de Carey Hart, qui s’était confiée à l’époque dans l’émission d’Ellen DeGeneres et qui est revenue sur cet épisode terrible sur les ondes de Heart Radio lundi 3 mai 2021. Complètement abattue par la maladie, Pink a révélé avoir envisagé le pire. “Ça va paraître fou, mais quand on a eu le covid l’an dernier, très tôt en mars, c’était vraiment très très dur et j’ai réécrit mes dernières volontés”, a-t-elle expliqué à l’animateur. Un changement dans son testament motivé par une peur bleue de mourir lors des prémices de la pandémie ayant déjà emporté 3,2 millions de personnes à travers le monde.

Le mari et la fille de Pink, Willow, ont par chance échappé au virus, mais la chanteuse, face à la situation désespérée dans laquelle elle était plongée avec son fils, a pensé que le pire pouvait arriver. ” À un moment, j’ai pensé que c’était fini pour nous, alors j’ai appelé ma meilleure amie et je lui ai demandé de dire à Willow à quel point je l’aimais”, a-t-elle confessé.

“C’était tellement effrayant et vraiment dur”

À la suite de cette expérience traumatisante, l’interprète de So What s’est servie de ces moments difficiles pour écrire sa chanson All I Know So Far dans laquelle un parent parle à ses enfants pour la dernière fois. “C’était tellement effrayant et vraiment dur qu’en tant que parent, tu penses à ce que tu vas laisser à tes enfants. Est-ce qu’ils vont s’en sortir dans ce monde ?”, précise la chanteuse qui a récemment connu des difficultés dans son couple.