Popularité en baisse pour Macron, Castex stable en juin

0
19
placeholder

La cote de popularité d’Emmanuel Macron est en baisse de trois points en juin, avec 39% de bonnes opinions, tandis que celle de Castex stagne à 42%, selon un sondage BVA pour RTL et Orange publié vendredi.

Le chef de l’Etat retrouve son niveau d’avril, autour de la barre des 40% qu’il tutoie depuis mars 2020.

Dans le détail, M. Macron progresse chez les sympathisants LR (45%, +8) mais perd à gauche, chez les proches d’EELV et de LFI. A moins d’un an de la présidentielle, son étiage reste plus élevé que ses prédécesseurs à la même époque, François Hollande (16% en juillet 2016) et Nicolas Sarkozy (37% en juin 2011).

La cote de Jean Castex, elle, ne bouge pas, à 42% de bonnes opinions.

L’ancien Premier ministre Edouard Philippe reste, lui, en tête des personnalités politiques plébiscitées par les Français: 41% des personnes interrogées souhaitent qu’il ait “davantage d’influence dans la vie politique française”. Il devance l’écologiste Nicolas Hulot (33%) mais aussi le président réélu des Hauts-de-France Xavier Bertrand (30%), qui engrange trois points après son succès électoral.

Par ailleurs, une majorité (57%) des Français interrogés se disent contre le retour d’une réforme des retraites avant la fin du quinquennat.

58% seraient cependant favorable à l’introduction à terme d’un régime par points, comme promis initialement par Emmanuel Macron. Et 66% opposés au relèvement de l’âge de départ de 62 à 64 ans.

Enquête réalisée par internet les 30 juin et 1er juillet auprès d’un échantillon représentatif de 1.004 personnes, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

logo AFP