Connectex avec nous

Pour l’augmentation mammaire, l’injection de graisse est tendance

Pure Girly

Pour l’augmentation mammaire, l’injection de graisse est tendance

La poitrine des femmes est souvent trop petite à leur goût, elles veulent donc une taille de plus pour obtenir un joli galbe. Auparavant, la technique la plus employée consistait à utiliser des prothèses, mais, avec les scandales, les professionnels ont été contraints d’opter pour d’autres solutions. L’injection de graisse semble rencontrer un véritable succès. 

Le lipofilling pour augmenter la taille de votre poitrine 

Votre nouvelle poitrine peut être obtenue selon plusieurs techniques comme les implants. Ces derniers sont mondialement connus puisqu’ils sont très répandus, mais d’autres procédés ont pu voir le jour. Pour votre augmentation mammaire à Montpellier, vous pourrez découvrir la lipostructure qui favorise la greffe de graisse. Le spécialiste effectue une lipofilling du sein, cela se traduit par une lipoaspiration sur le patient lui-même et elle est ensuite injectée dans la poitrine. Vous utilisez ainsi les faiblesses de votre corps pour les transformer en points forts. En effet, il est possible d’aspirer la graisse au niveau du ventre si celui-ci est un peu proéminent. 

Une pratique dévoilée dans les années 90

La graisse est ensuite utilisée pour l’augmentation mammaire. Selon le rapport du congrès européen de l’esthétique médicale et chirurgicale, cette technique plaisante est de plus en plus prisée. Elle se glisse même dans le Top 5. Pourtant, elle n’est pas réellement nouvelle puisqu’elle existe depuis de nombreuses années. En effet, le transfert de graisse était déjà proposé par les chirurgiens esthétiques dans les années 90, mais, à cette époque, les implants mammaires avaient davantage la cote. Alors que les scandales n’ont cessé d’alimenter la presse mondiale, les femmes semblent vouloir retrouver un côté naturel. Cette tendance est donc intéressante puisque vous utilisez votre propre graisse pour augmenter la taille de vos seins, et non un corps étranger. Cette méthode n’est pas seulement utilisée pour les seins, car elle a aussi le vent en poupe pour le visage et les fesses.

Sélectionner uniquement la graisse de qualité

La graisse obtenue vous permet de combler des zones, mais la sélection est drastique. Il ne suffit pas de l’aspirer pour l’injecter dans une autre. Lors d’une anesthésie locale ou générale, il convient de prendre seulement la graisse la plus qualitative possible. Après l’aspiration, elle est donc purifiée à l’aide d’une centrifugeuse afin de garder uniquement la meilleure substance. La quantité dépend du patient, mais il faut compter 800 ml pour 4 litres prélevés. Cela permet ainsi d’affiner certaines parties du corps qui sont souvent au coeur des complexes, c’est le cas de la culotte de cheval, des hanches ou encore du ventre. 

Les chirurgiens esthétiques insistent sur le fait que cette méthode est vraiment de qualité puisque la graisse utilisée pour ces trois zones est dépourvue de sang. Il suffit de lire la presse pour constater le succès de cette technique qui a été adoptée par Nicki Minaj ou encore Kim Kardashian, et même Beyoncé. L’augmentation mammaire est privilégiée, mais celle des fesses ne cesse de progresser, les actes ont été multipliés par trois en, seulement, six ans grâce à l’influence de ces stars.

Lire la suite
Vous aimerez sûrement...
Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Pure Girly

Haut