Premiers baisers : Magalie Madison (Annette) a “claqué” tout son argent, sa reconversion inattendue

0
12

Durant des années, Magalie Madison a interprété Annette dans Premiers baisers. Ce rôle dans l’une des séries télévisées les plus suivies de l’époque lui a permis de s’assurer un bon train de vie. Mais depuis l’arrêt du programme en 1995, les rentrées d’argent n’ont plus été les mêmes… à tel point qu’elle a enchaîné les petits boulots jusqu’à trouver sa voie dans un domaine bien différent de la comédie, comme elle le raconte devant les caméras de TFX dans le documentaire Elles ont brillé à la télé, que sont-elles devenues ? diffusé le 26 août 2021.

À l’époque, Magalie Madison touchait environ 1500 francs par jour de tournage, soit à peu près 350 euros. Un joli pactole qu’elle a complètement flambé ! “J’ai tout claqué, avoue-t-elle. J’ai gagné suffisamment d’argent à l’époque de la série mais ça ne m’intéressait pas… J’étais jeune, je profitais. Je ne me suis pas dit : ‘Vite, il faut que j’épargne !’” Alors, pas de retraite (très) anticipée à 22 ans, quand Premiers baisers s’est arrêté. La comédie, la régie, la production… La jeune femme, vue dans Les Mystères de l’amour, a travaillé dur.

Magalie Madison : Nouveau métier et nouveau salaire après Premiers baisers

Aujourd’hui, elle ne se plaît pas dans ces métiers et a trouvé sa voie. En effet, Magalie Madison est devenue “praticienne en ressources sensorielles“. En bref, elle “débloque le corps pour alléger l’esprit” de ses clients. “Je travaille principalement sur les pieds et je viens réharmoniser les énergies. Ça amène des changements de tous les jours dans la vie des gens“, explique-t-elle.

Alors, cette nouvelle activité permet-elle à Magalie Madison de vivre aisément ? Pas vraiment… Celle qui révèle voir des morts est loin de son salaire de l’époque. “C’est peanuts. Je dirais que ça me fait 400 euros, à peu près, en moyenne“, confie-t-elle. En parallèle de ce métier, l’actrice continue à participer à des séances de dédicaces, où elle signe des autographes aux fans de la première heure de Premiers baisers. De quoi mettre du beurre dans les épinards…