Pythons, tarentules et scorpions envoyés par courrier

0
948

Ils ont eu du nez. Les douaniers australiens ont ouvert le mois dernier deux boîtes qui étaient censées contenir des chaussures, mais qui renfermaient en fait des serpents venimeux, des araignées exotiques et des scorpions.

Cette découverte a été faite à Melbourne dans une cargaison envoyée par la poste depuis un pays d’Europe du Nord, a annoncé mardi dans un communiqué la police australienne des frontières.

Six vipères originaires d’Asie du Sud-Est, trois pythons royaux, neuf tarentules provenant d’Amérique latine et des scorpions d’Asie se trouvaient dans l’inhabituelle cargaison.

AFP
AFP
AFP

Dans son communiqué, la police présente cette découverte comme une affaire grave en raison des risques que présentent ces créatures non originaires d’Australie pour la biodiversité de l’île-continent.

Des investigations sont en cours pour tenter d’expliquer la présence de ces animaux vivants dans ces colis. Mais certains responsables ont estimé qu’ils étaient probablement destinés à approvisionner le marché noir.

Pureactu avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.