Connect with us

Quand Marlène Schiappa se fait sèchement recadrer par l’Elysée pour son initiative “malvenue et incongrue”

Pure People

Quand Marlène Schiappa se fait sèchement recadrer par l’Elysée pour son initiative “malvenue et incongrue”

Mardi 4 décembre, lors d’une émission spéciale sur les gilets jaunes, Marlène Schiappa a ouvert la voie à un rétablissement de l’ISF. Avant de se faire recadrer par l’Elysée.

Marlène Schiappa devrait appliquer l’adage “tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler”. Sous peine de se faire sèchement recadrer par l’Elysée. Mardi 4 décembre, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, s’est rendue sur le plateau d’une émission spéciale sur les gilets jaunes, diffusée sur France 3. Et lors de l’interview, Marlène Schiappa a lâché une déclaration qui a eu l’effet d’une bombe dans les bureaux du palais présidentiel : “Si l’évaluation montre que des capitaux ne sont pas suffisamment injectés dans l’économie française, je proposerai de rétablir l’ISF”.

Une “initiative personnelle” de la part de Marlène Schiappa qui n’a pas du tout plu à Emmanuel Macron, et que l’Elysée a qualifié de “malvenue et incongrue”, comme le rapporte le site de Franceinfo. “Nous ne détricoteront rien de ce qui a été fait il y a 18 mois”, a ainsi tranché le président de la République mercredi 5 décembre lors du conseil des ministres. “Nous restons ennemis du zig-zag fiscal” a confié l’Elysée à Franceinfo. “Comme prévu, si l’IFI n’est pas efficace on regardera comment adapter dispositif, mais il n’y aura pas de retour à l’ISF”, a assuré l’Elysée.

More in Pure People

To Top