Connectex avec nous

Quatre années passées à immortaliser Budapest sous le brouillard

Pure Pépite

Quatre années passées à immortaliser Budapest sous le brouillard

Pour Tamás Rizsavi, Budapest est la plus belle ville au monde. La mission de ce photographe hongrois est claire : la photographier sous tous les angles et montrer sa beauté sublime…

A Budapest, il est assez rare que le brouillard soit si bas que les ponts et autres bâtiments s’en détachent. Grâce à une bonne dose de passion et de patience, Tamás Rizsavi, un photographe hongrois, a réussi l’exploit de capturer ces moments spéciaux depuis 4 ans.

Pour l’amour de Budapest, ce jeune homme, dont le métier est conducteur de train, se promène régulièrement pour photographier sa ville. Ponts, immeubles, statues, monuments et montagnes alentours : il erre partout pour livrer des clichés fantastiques de cette ville qu’il admire profondément. Sa dernière série de photos, qu’il a partagée sur BoredPanda, est fascinante. Il y montre un autre visage de la capitale hongroise , celle d’une ville mystérieuse, belle évoluant sous le “fog” ou le brouillard.

Le résultat est tout simplement beau.

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

Tamás Rizsavi

 

 

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Pépite

Haut