Accueil Pure Télé Qui veut être mon associé ? : Qui est Anthony Bourbon, cet...

Qui veut être mon associé ? : Qui est Anthony Bourbon, cet ex-SDF devenu millionnaire ?

0
15

Qui veut être mon associé ? revient pour une nouvelle et deuxième saison. Le premier épisode est attendu ce mercredi 5 janvier 2022 sur M6 dès 21h05. Le concept reste le même : de jeunes entrepreneurs viennent défendre le projet de leur vie devant des chefs d’entreprise prêts à investir leur propre argent. Un programme qui tombe à pic à l’heure où les Français cherchent à s’accomplir et à changer de vie en cette période de crise sanitaire.

Cette année, ils sont sept investisseurs à avoir été choisis pour jouer le jeu, dont Anthony Bourbon. A seulement 32 ans, il est le fondateur de Feed, une société lancée en 2017 et spécialisée dans les substituts de repas. Ce qui au départ n’était qu’une start-up est aujourd’hui une entreprise qui vaut plus de 40 millions d’euros et qui écoule des produits dans 4 000 points de vente en Europe. Une success story qui impressionne davantage lorsqu’on découvre l’histoire difficile d’Anthony, avant qu’il n’en arrive là. Une histoire qu’il a décidé de partager sur la page d’accueil de son site Internet : “Père violent, mère dépressive, il se retrouve à la rue à l’âge de 16 ans, mais ne baisse pas les bras et continue de respecter ce qui deviendra plus tard les valeurs de Feed“, lit-on.

En effet, la jeunesse d’Anthony Bourbon a pour le moins été chaotique, jusqu’à ce qu’il finisse par devenir sans-abris. “On n’arrivait plus à vivre ensemble. Un jour, elle [sa mère, ndlr] m’a demandé de partir de chez elle. J’avais 16 ans“, a-t-il raconté lors d’une interview pour Le Parisien. Il se débrouille alors comme il peut en dormant chez des amis ou dans des bus, mais souvent dans la rue. “Personne ne m’a soutenu dans ma famille. J’ai été obligé de gagner de l’argent“, a-t-il expliqué. Et c’est ce qu’il a fait. Avant d’avoir l’idée qui changera sa vie, Anthony s’est lancé dans “des petits business“, à savoir “vente de calculatrices, réparation de scooters, installation de programmes permettant de tricher lors de contrôles au lycée… puis l’achat et la revente de véhicules”, résume nos confrères du Parisien.

Et puis, l’idée de Feed lui est venue. Un pari gagnant pour Anthony Bourbon. Ce qui le pousse aujourd’hui à avoir d’autres ambitions. Il a par exemple créé la fondation Feed Back pour tendre la main à “des associations et des collectifs engagés dans l’aide aux enfants défavorisés, aux étudiants en difficulté ou aux jeunes femmes déterminées à construire leur avenir.” Il compte par ailleurs devenir milliardaire à ses 40 ans !