Rami Malek : Moment détente à Roland-Garros, nouvelle polémique pour le tournoi

0
5

La nouvelle édition de Roland-Garros avait commencé par une polémique – le retrait de la numéro 2 mondiale Naomi Osaka, sanctionnée pour son comportement car elle refusait de parler à la presse – et semble se poursuivre avec une nouvelle. Le joueur Daniil Medvedev a fustigé le tournoi pour son partenariat avec Amazon Prime Video. Mais, qu’à cela ne tienne, chaque jour les spectateurs présents sur place prennent plaisir à regarder les matchs. Ce n’est pas Rami Malek qui dira le contraire.

L’acteur américain, révélé par son rôle dans la série Mr. Robot puis au cinéma grâce au biopic Bohemian Rhapsody qui lui a valu un Oscar, a donc été repéré dans les allées de Roland-Garros puis dans les tribunes du court Philippe Chatrier, mardi 8 juin 2021. Rami Malek, tout de noir vêtu et respectant rigoureusement le port du masque contrairement à de nombreux autres spectateurs, a assisté au quart de finale dames opposant la Russe Anastasia Pavlyuchenkova à la Kazakhe Elena Rybakina. Une rencontre remportée par la Russe, actuelle 32e mondiale au classement WTA, en trois sets.

Rami Malek, qui a récemment fêté ses 40 ans, a été reconnu par quelques fans de petite balle jaune et n’a pas manqué de les saluer de gestes de la main. L’acteur, qui est prochainement attendu dans le prochain volet de James Bond intitulé No Time to Die, était venu seul au tournoi. Le comédien apparait rarement avec sa femme Lucy Boynton, le couple ayant été vu publiquement ensemble pour la dernière fois en avril à Zagreb.

Medvedev pas content

Le 8 juin se tenait aussi le quart de finale hommes entre le Russe Daniil Medvedev et le Grec Stéfanos Tsitsipás, victorieux. Un match qui s’est joué à huis clos, de nuit, et diffusé sur Amazon Prime Vidéo, la plateforme de streaming ayant négocié un deal avec Roland-Garros pour les matchs à partir de 21H ; et embauché; notamment, Amélie Mauresmo pour commenter.

Notre match, c’était le match du jour. Et Roland-Garros a préféré Amazon au public. C’est aussi simple que ça. Je pense que c’est une bonne chose quand on a des sponsors, parce que c’est comme cela que nous, les joueurs, nous arrivons à gagner de l’argent. Mais cette fois-ci, cette année, on avait plus de personnes à Roland-Garros, nous avons Amazon mais nous obtenons 15 % en moins de récompenses. Donc la question est : où est l’argent d’Amazon ?“, a taclé Daniil Medvedev après sa défaite auprès de Sud Ouest. Un deal prévu pour durer jusque 2023 et qui risque d’agacer les spectateurs des prochaines éditions, une fois la crise sanitaire passée…