Raphaël Pépin en procès contre Angèle Salentino : un premier verdict rendu, elle réagit

0
4

L’histoire n’est pas tout à fait terminée. Il y a maintenant plusieurs mois, sa chérie Tiffany, avait alors fait appel à la justice et avait porté plainte contre Angèle pour “diffamation”.

Ce mardi 12 octobre 2021, un premier verdict aurait été rendu par le tribunal de Tarascon après plusieurs semaines de procès. Il aurait été décidé qu’Angèle Salentino devrait verser 12 000 euros de dédommagements à Raphaël Pépin et sa compagne Tiffany Gounin. Contacté par nos confrères de Public, le couple a confié vouloir que “ce procès serve d’exemple“, assurant que l’argent remporté n’était pas “au coeur de leurs préoccupations“.

Pourtant, Angèle Salentino assure de son côté qu’aucun verdict n’est encore tombé. “Quand je vois que ça parle de verdict rendu alors que l’enquête est toujours en cours. S’il y avait un verdict, je serai la première au courant. Cette affaire va prendre énormément de temps malheureusement“, a-t-elle réagi en story Instagram. Au passage, Angèle Daheb de son vrai nom a rappelé qu’elle avait elle aussi porté plainte mais contre la société de production La Grosse Equipe (qui produit Les Anges) et “autres”.

RAPPEL DES FAITS

Lors du tournage des Vacances des Anges en début d’année, Angèle Salentino s’était soudainement retrouvée exclue. Elle n’avait alors pas attendu la diffusion du programme de NRJ12 pour s’expliquer et reporter la faute sur Raphaël Pepin. D’après elle, le candidat emblématique de télé-réalité aurait essayé de l’attaquer, avec la complicité de Tiffany. “Je suis dans une situation un peu scandaleuse. Au cours d’une soirée dans l’émission ( …) Raphaël Pépin a essayé de me frapper accompagné de Tiffany, a-t-elle déclaré en février 2021 sur les réseaux sociaux. D’un coup, Raphaël a sauté sur moi (…) Il m’a menacé moi et ma famille et j’ai répondu par taquinerie en faisant un doigt d’honneur et c’est moi qui ait été isolée.”

La production avait alors reproché à l’ex de Greg Yega d’avoir abusé de l’alcool ce soir-là. “J’étais pompette durant cette soirée ce qui n’est pas totalement vrai. C’est vrai que j’ai bu un verre en plus de ce qui est autorisé mais j’étais totalement consciente de mes actes, je n’étais pas saoule“, avait-elle rétorqué. Dans la foulée, Raphaël Pépin déposait une plainte contre son accusatrice pour “propos diffamatoires et injurieux“.