Rayane Bensetti et Hugo Clément : Gros clash à cause d’un ours, les attaques fusent

0
137

Ils ne se sont pas lâchés du week-end ! En effet, depuis ce dimanche 17 avril, les internautes peuvent assister à une passe d’armes entre le comédien Hugo Clément. En cause ? Un ours…

Tout est parti d’une vidéo où on découvre l’acteur de Tamara nourrir un ours en plaçant directement un chamallow dans sa bouche. La scène a lieu dans une cage dans laquelle l’animal est enchaîné. Un ensemble de détails qui a alerté le journaliste défenseur de l’environnement, Hugo Clément. “Cher Rayane Bensetti, cet ours que vous nourrissez avec un chamallow passe sa vie enfermé dans des petits espaces et est contraint d’effectuer des numéros contre-nature pour amuser le public. Ne participez pas à ça s’il vous plaît et ne laissez pas penser à vos abonnés que c’est normal” avait interpellé l’ancien chroniqueur de Quotidien.

Une première offensive qui a visiblement vexé le gagnant de Danse avec les stars 2014 puisqu’il n’a pas tardé à réagir face caméra et a publié une série de stories revenant sur cet incident. “On est en train de faire un film, c’est du cinéma […] il y a des figurants et ça reste dangereux, d’où la cage” a d’abord expliqué le comédien pour calmer le jeu. Il a ensuite affirmé que l’animal ne vivait pas dans cette cage le reste de l’année et qu’en dehors du film, il avait un grand enclos. Le natif de Lyon a par ailleurs partagé une vidéo où on découvre l’ours sur un rocher au milieu d’un espace vert. Enfin, il a conclu son intervention en visant Hugo Clément et dénoncé ceux qui “commentent mon [son] Insta gratuitement et se permettent des commentaires et des jugements assez méchants sans savoir et sans se renseigner” (voir diaporama).

Des explications qui n’ont pas convaincu le compagnon de la miss Alexandra Rosenfeld, qui en a remis une couche dans une story. “Valentin [le nom de l’ours] est bien connu des associations de protection des animaux. Il s’agit d’un ours exploité par son dresseur pour le divertissement, qui passe l’essentiel de sa vie sur les routes, dans des petits espaces”, a réagi le journaliste qui a fini son intervention par, “les animaux sauvages ne sont pas des jouets“. Ambiance…