Connect with us

Retour des orages sur une partie de la France

Pure Info

Retour des orages sur une partie de la France

La foudre doit de nouveau frapper la France dimanche avec des orages prévus en région parisienne, dans le centre jusqu’au sud-ouest du pays, après plusieurs jours marqués par des orages et de fortes pluies.

Météo-France a placé 23 départements sous vigilance orange en raison d’une “situation fortement orageuse d’été” avec “un risque fort de phénomène violent”.

Les départements concernés sont l’Aveyron, le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l’Eure-et-Loir, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Vienne, l’Essonne et le Val-d’Oise, détaille Météo-France dans son bulletin.

L’alerte est valable à compter de 16H00.

“Des pluies parfois orageuses concernent la région Centre et les Pyrénées”, indique Météo-France, même si ces orages sont pour l’instant “de faible activité”.

“En fin d’après-midi, la situation va devenir à nouveau fortement orageuse”, poursuit le service de météorologie. “Les orages les plus violents sont attendus sur le Bassin parisien, le Limousin, l’ouest de l’Aquitaine et le sud du Massif central” et pourront être accompagnés de “violentes rafales de vent, de grêle et de très fortes pluies”, selon le bulletin.

Des orages violents “peuvent aussi toucher plus ponctuellement d’autres régions”, avertit Etienne Kapikian, prévisionniste chez Météo-France.

Météo-France rappelle qu’il faut être “prudents et vigilants en particulier dans (les) déplacements et (les) activités de loisir”, qu’il faut éviter “d’utiliser le téléphone et les appareils électriques” et appelle à se “protéger des effets de la foudre” à l’approche d’un orage.

Lundi, “un axe pluvieux et orageux entre le pays nantais et la frontière belge (…) en passant par le nord du bassin parisien” est attendu, ce qui pourrait provoquer localement des inondations, indique Etienne Kapikian.

– Clinique évacuée –

L’Hexagone a déjà été balayé samedi par de violents orages, par exemple en Bretagne, où les pompiers sont intervenus à de très nombreuses reprises, ou encore en Moselle. Les pompiers de ce département ont réalisé 780 interventions samedi, bien que cette zone n’ait pas été placée sous vigilance orange.

Le trafic était perturbé à Metz, où la gare a été partiellement inondée samedi. Une clinique de la commune de Saint-Avold a dû être évacuée en raison d’une montée des eaux au rez-de-chaussée et d’une coupure d’électricité.

“Vingt personnes en hospitalisation de jour ont été prises en charge par leur famille, huit personnes en chirurgie ont été transférées vers les hôpitaux de Forbach et Sarreguemines, ainsi que onze mamans et douze bébés” en fin de journée, a expliqué le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) de la Moselle.

Météo-France avait placé samedi jusqu’à 33 départements en région parisienne et dans l’ouest de l’Hexagone sous vigilance orange en raison des intempéries, qui ont causé quatre décès depuis le début de la semaine.

La France a subi depuis mai plusieurs épisodes orageux très violents. Rien que le mois dernier, le sol de l’Hexagone a été frappé par plus de 180.000 impacts de foudre, contre 60.000 en moyenne. Le précédent record remontait à mai 2009, qui fut alors secoué par 84.000 impacts.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

More in Pure Info

To Top