Connectex avec nous

Revenus dans leur pays d’origine, ces deux pandas vivent un choc culturel

Pure Délire

Revenus dans leur pays d’origine, ces deux pandas vivent un choc culturel

Nées aux États-Unis il y a 3 ans, Mei Luan et Mei Huan sont deux jumelles pandas qui ont récemment retrouvé leur pays d’origine. Et l’adaptation n’est pas du tout évidente…

Après un long séjour aux Etats-Unis, les pandas jumeaux ont retrouvé la Chine et ont dû s’adapter à leur nouvel environnement dans la Province du Sichuan. Outre les dialectes locaux, les deux animaux doivent également faire connaissance avec les  spécialités locales.

Mei Luan et Mei Huan

Mei Luan et Mei Huan

Dans leur nouvel habitat , ces premiers survivants de pandas géants jumeaux nés aux États-Unis, ont commencé un processus d’intégration plutôt compliquée. Selon le site chinois People Daily, les jumelles ont eu un regard confus en entendant leurs noms dans le dialecte de Sichuan, mais elles tentent néanmoins de comprendre des mots comme « Tu as tout mangé ? » ou « Tu t’es bien amusée ? ». Cependant, elles donnent une réponse immédiate aux ordres en anglais comme « viens ici ».  Dur , dur d’être un panda.

Et sur le plan alimentaire, les défis sont de taille. Les deux pandas préfèrent le « fast-food occidental » que les wowotou, une spécialité locale qui est une sorte de pain de maïs cuit à la vapeur. Pire, les biscuits sont leurs pêchés mignons. Ces Américains les ont ensorcelées.

Les responsables de leur nouvel habitat comptent , cependant, changer leurs habitudes alimentaires petit à petit. Résultat ? On diminue la consommation de biscuits en ajoutant des wowotou jour après jour. Et l’évolution de l’intégration va bon train. C’est ainsi qu’on se réjouit de l’évolution du poids de leurs excréments, qui est passé de 7 kg à 10 kg. Merveilleux.

Ces pandas femelles sont les quatrième et cinquième descendants de Lun Lun et de Yang Yang, qui sont arrivés au zoo d’Atlanta en 1999 à titre de prêt par la Chine, rappelle People Daily. Les conditions du prêt impliquent que tous les petits nés du couple reviendraient en Chine.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Délire

Haut