Richard Berry en deuil : première sortie publique…

0
159

Il avait évité d’apparaître publiquement depuis de long mois. Mais le devoir appelait Richard Berry, ce mardi 19 mai 2021, ou tout du moins le sens de l’amitié. Comme de nombreuses personnalités françaises, le comédien s’est rendu dans le 16e arrondissement de Paris, en l’église Notre-Dame d’Auteuil, pour accorder un dernier hommage à Jean-Yves Bouvier, mort le 12 mai dernier.

Les salles de cinéma ouvraient à nouveau leurs portes mais, ce jour-là, les talents les plus purs s’étaient réunis ailleurs. Catherine Deneuve, Valérie Lemercier, Chiara Mastroianni, Pierre Lescure, Benjamin Biolay, Gérard Jugnot, Vincent Lindon, Marthe Keller, Marc Lavoine, David Brécourt, Fabrice Le Ruyet, Dominique Besnehard, François Bernheim, Anne Marcassus, Gilles Muzas, Patrice Laffont… ils avaient tous fait le déplacement, pour Jean-Yves Bouvier, malgré l’envie de retourner en salles obscures et les restrictions strictes qui enrobaient la cérémonie d’hommage.

Jean-Yves Bouvier avait lui aussi fait ses armes du côté du septième art. Il avait notamment tourné pour Louis Malle, en 1960 dans Zazie dans le métro. Il avait également incarné un responsable de boîte pour Yvan Attal dans Ma femme est une actrice. Mais il était surtout un homme de la nuit et dirigeait plusieurs établissement, dont des boîtes de nuit et le restaurant gastronomique Costes. Des lieux de rencontres qui lui ont permis de tisser de solides relations amicales.

Dès que j’ai appris que cette démarche judiciaire avait été engagée, j’ai immédiatement fait écrire au procureur de Paris

Voilà qui explique la présence de Richard Berry, qui avait mis un point d’honneur à venir soutenir Dominique Legendre, le conjoint de Jean-Yves Bouvier. Depuis le mois de janvier, le comédien se fait, pourtant, plutôt discret. Sa fille aînée Coline a porté plainte contre lui pour inceste auprès du parquet de Paris et a expliqué avoir été victime de “jeux sexuels” lorsqu’elle était enfant. “Dès que j’ai appris que cette démarche judiciaire avait été engagée, j’ai immédiatement fait écrire au procureur de Paris pour lui demander, malgré la prescription, qu’une enquête approfondie soit diligentée pour que la vérité soit définitivement établie“, avait alors précisé l’accusé sur les réseaux sociaux.