Roch Voisine papa à 57 ans : il présente sa fille, au prénom peu commun

0
184

Attendue pour le mois de juillet (“Myriam et moi attendons la venue de la cigogne début juillet“, avait fait savoir le 14 février Roch Voisine), la petite Lily-Dorina n’aura donc pas fait languir son papa et sa maman, venant au monde sous le signe du cancer dès les premières minutes de ce mois d’été. Mais elle ne les a pas pris de court pour autant : tout semblait prêt depuis un moment pour l’accueillir dans les meilleures conditions ! “La maison est en train de se transformer radicalement et tout devient rose. Je ne savais pas qu’il y avait des affaires roses autant que ça !“, avait ainsi révélé dès le mois de mars le chanteur, alors en promotion dans une émission de sa tournée baptisée Americana 10 ans.

Avec la naissance Lily-Dorina, Roch Voisine redécouvre les joies de la paternité en même temps qu’il découvre celle d’avoir une fille, lui qui est par ailleurs le père de deux garçons, Killian et Alix Elouan, issus de son mariage passé (de 2002 à 2007) avec son ancienne compagne, elle aussi prénommée Myriam (Saint Jean). De quoi lui offrir une cure de jouvence, lui qui faisait en 2017 de rares confidences au magazine Paris-Match à propos du poids des ans, en écho à l’un des titres de l’album studio Devant nous qu’il défendait alors : “Finalement, c’est chiant de vieillir, constatait-il. Il faut l’accepter. On peut se convaincre de toutes sortes de choses… En vieillissant on se sert un peu plus de sa tête et de son coeur, et c’est magnifique. Mais, à la fin, c’est chiant de vieillir. Surtout pour moi, qui vit avec des gens d’une autre génération. Ma copine est plus jeune, mes enfants sont encore jeunes. A un moment, tu t’aperçois du décalage.” Il évoquait par la même occasion sa manière d’organiser son travail à domicile de manière à ménager une place à sa vie de famille, même dans ces périodes d’intense labeur : “Ca permet de se lever le matin avec les enfants, de les emmener à l’école, de travailler toute la journée avec les copains, puis tout le monde se retrouve pour le dîner“, faisait-il observer.

Roch Voisine le “renard argenté”

Privé par la crise du coronavirus de la suite de sa tournée des dix ans de l’album Americana et des dates programmées cet été sur sa terre natale, Roch Voisine ne s’est pour autant pas privé de faire de la musique en confinement, ce qui a pu lui permettre d’oublier un peu les préoccupations du moment, entre la grossesse de Myriam dans ces conditions particulières (“On ne sait pas dans quelles circonstances elle pourra accoucher en juillet. On n’y peut rien. On va vivre ça de la façon qu’il faudra le vivre“, confiait-il début juin au média canadien 7 Jours) et les activités à huis clos, parfois surprenantes avec ses grands garçons (“Chaque jour à 13 h, on s’installe devant la télé pour regarder la conférence de presse du Premier ministre“), dont il a la garde partagée avec leur mère.

Le chanteur a ainsi été à l’initiative d’un “supergroupe”, rassemblant autour de lui Patrick Norman, Sylvain Cossette et Jean-François Breau autour de lui pour reprendre, ensemble mais chacun chez soi, On the Road Again, classique de Willie Nelson. Leur point commun ? Une barbe grisonnante, conséquence faciale du confinement… et cause du nom de leur groupe : The Silver Foxes (les renards argentés) ! Un look que les fans de Roch semblent avoir massivement validé !