Rofrane (Familles nombreuses) : Grosse blessure pour Noor, soirée cauchemardesque à ‘l’hôpital

0
86

Ce n’est pas la joie chez les Bambara en ce moment. La maman Rofrane a été testée positive à la Covid-19. Et, comme si cela ne suffisait pas Noor, l’une de ses filles âgée de 3 ans, s’est méchamment blessée et a donc dû se rendre en urgence à l’hôpital. Une mésaventure que la jeune femme de 27 ans a racontée en story Instagram, le 5 août 2021.

Noor s’est ouvert la lèvre. (…) Résultat : nuit aux urgences et quatre points de suture. Elle m’a fait trop mal au coeur“, a écrit la candidate de Familles nombreuses le 4 août. Rofrane avait ensuite partagé une photo de la fillette à l’hôpital, en train de patienter en regardant un dessin animé sur un téléphone portable. Un cliché pris à 00:07. “21h30-3h aux urgences à attendre avec une plaie ouverte. Heureusement que Nasser est un papa qui déchire“, a-t-elle légendé. Le lendemain, la maman des quadruplés Kheïry-Dine et Chemsy-Dine, Noor et Hajar en a dit plus sur les circonstances de cette mésaventure et sur le passage de la fillette à l’hôpital.

Hier aux urgences, ça ne s’est pas très bien passé. Dès qu’ils l’ont vue, ils ont dit qu’il lui faudrait des points de suture. Elle s’est coupée toute la lèvre. Ca s’est passé juste après le repas. Avant de dormir, elle a voulu jouer un peu plus longtemps avec le théâtre en bois et elle est tombée. Nasser s’est décomposé. Avec le contexte dans lequel on est, c’est la galère parce qu’il est seul pour tout gérer, moi je suis confinée“, a tout d’abord confié Rofrane.

Un passage à l’hôpital difficile pour Noor

Après avoir couché les enfants, Nasser s’est donc rendu à l’hôpital avec Noor et c’était sportif. En plus de la longue attente, la petite fille ne s’est pas laissée faire quand il a fallu recoudre. Et son papa “n’a pas réussi à la contenir”. “Il lui ont mis du gaz plusieurs fois, mais ça n’a pas marché. Du coup, il lui ont mis un autre produit un peu plus fort mais ça n’a pas marché non plus. Ils n’ont pas réussi à commencer la suture, il fallait qu’elle soit bien droite pour qu’il n’y ait pas de défaillance esthétique“, a poursuivi la mère de famille.

Noor a donc finalement été transportée dans un autre hôpital. Et c’est un autre chirurgien qui s’est occupée d’elle. “Ils l’ont réanesthésiée… C’était une galère, Nasser était au bout de sa vie. (…) C’était le premier gros bobo des quad. J’ai vu la lèvre de Noor en sang, je n’ai rien compris. De là tout s’est enchaîné. C’était impressionnant“, a-t-elle conclu. La petite va donc mieux aujourd’hui. Mais on ne peut pas en dire autant de Rofrane. “Je n’ai plus trop de maux de tête, mais j’ai quand même une gêne au niveau du thorax‘, a-t-elle expliqué avant de dévoiler qu’elle n’avait plus de goût ni d’odorat.