Romane Serda violée à 9 ans, un lourd secret qu’elle ne voulait plus garder

0
69

Romane Serda a 49 ans. Il lui aura fallu quarante ans pour avoir le courage de révéler au grand jour l’agression sexuelle dont elle a été victime dans son enfance, alors qu’elle n’avait que 9 ans. L’écriture de son autobiographie, A la vie à l’amour (qu’elle publie ce mercredi 7 octobre chez Harper Collins) lui a permis de mettre des mots sur ce douloureux secret qu’elle n’avait jusque-là encore jamais partagé.

À lire aussi

Invitée de Touche pas à mon poste (C8) mardi 6 octobre pour la promotion de son autobiographie, l’ex-femme de Renaud (qui ne veut pas être réduite qu’à cela dans son livre) s’est confiée sur le drame de son enfance. Cyril Hanouna a lu aux téléspectateurs un passage concernant le viol de Romande Serda, commis par un jeune homme qui était alors plus âgé qu’elle. Les mots sont forts : “Un jour comme les autres, il me propose de venir jouer chez lui, à la ferme. A peine arrivé là-haut, il me saute dessus, arrache la fermeture éclair de mon short, tente de me pénétrer. J’ai le souffle coupé, le cerveau paralysé. C’est si soudain, si violent que je ne réagis pas tout de suite. Il entre en moi, je me débats, je crie dans la bagarre, il ne peut s’enfoncer en moi davantage. Je crois

C’est parce que la parole s’est libérée autour des agressions sexuelles, notamment avec le mouvement #MeToo que Romane Serda s’est sentie la force de parler enfin de son viol. Jusque-là, personne n’était au courant, pas même sa maman qui l’a découvert en lisant l’autobiographie de sa fille. “Non quand même, tu ne devrais pas parler de ça“, a-t-elle alors réagi. “Si, justement, cela arrive à plein de personnes“, lui a répondu Romane Serda, confrontée à d’autres comportements inappropriés tout au long de sa carrière, notamment celui d’un directeur artistique d’une grande maison de disques, pour qui travailler ensemble sans coucher était inconcevable.