Saïd Taghmaoui révèle l’origine de sa brouille avec “Sa Majesté” Vincent Cassel

0
13

On savait plus ou moins que Saïd Taghmaoui avait La Haine contre Vincent Cassel. Voici que le comédien de 47 ans, lui-même, confirme cette brouille de légende. Le 12 mai 2021, l’ancienne muse de Mathieu Kassovitz a sorti un livre confession dans lequel il raconte son parcours. Celui qui l’a mené de la banlieue d’Aulnay-sous-Bois à Hollywood. Impossible, forcément, de ne pas évoquer le succès flamboyant de l’année 1995 ni la relation qu’il entretient, depuis, avec ses anciens camarades.

Saïd Taghmaoui, Vincent Cassel et Hubert Kounde étaient les trois héros de cette rage silencieuse filmée en noir et blanc. Mathieu Kassovitz avait raflé, en l’espace de quelques mois, le prix de la mise en scène à Cannes et le César du meilleur film. Mais le temps a passé et les comédiens ont pris de la distance les uns avec les autres. Quelques années plus tard, alors qu’il était à l’affiche de Marrakech Express, dans lequel il donnait la réplique à Kate Winslet, Saïd Taghmaoui avait empoigné son téléphone pour tenter de ramener ses potes à l’avant-première du film… en vain.

Tâche de t’en souvenir la prochaine fois que tu m’appelles

Quand il a tenté d’en parler à Vincent Cassel, ce fut le choc. “L’accueil est glacial, se souvient-il dans les pages du livre De La Haine à Hollywood, publié aux éditions Le Cherche-Midi. Sa Majesté n’a pas le temps. Sa Majesté est très occupée. Sa Majesté est prise par sa vie d’acteur qui ne lui laisse aucun répit. Sa Majesté a d’autres chats à fouetter que de tenir la main au petit Saïd. Un monde les sépare désormais. Un gouffre.” A l’autre bout du fil, le compagnon de Tina Kunakey aurait répondu “Tâche de t’en souvenir la prochaine fois que tu m’appelles” puis raccroché, brisant ainsi, définitivement, une amitié.

Ce n’est pas la première fois que Saïd Taghmaoui fait part de son désamour pour Vincent Cassel. Le soir de la cérémonie des Césars 2020, l’acteur était resté de marbre face au discours d’Aïssa Maiga qui dénonçait le racisme du monde du cinéma dans la salle Pleyel. Elle avait, entre autres, soulevé le fait que le héros de La Haine avait pendant longtemps était “le renoi du cinéma français avant la diversité” malgré sa peau blanche. “Le plus hypocrite de tous…! Sachez-le“, avait alors dénoncé son ancien compère sur Twitter sans que personne ne comprenne trop pourquoi. Mystère résolu…

Retrouvez le portrait de Saïd Taghmaoui dans le journal Nice-Matin du 3 juin 2021.