Salma Hayek : La chirurgie, son mari (“le meilleur au monde”)… Elle se confie

0
158

Salma Hayek a, comme à son habitude, assisté à la Fashion Week parisienne, admirant les créations Saint Laurent. Cependant, la star hollywoodienne a également fait l’actualité en figurant en couverture du magazine Town & Country, pour l’édition du mois d’avril. Sublime sur le papier glacé, elle a répondu aux questions de la revue avec une franchise bienvenue.

À lire aussi

A 52 ans, l’actrice, réalisatrice et productrice mexicano-libano-américaine est une des personnalités les plus influentes du monde du cinéma. Comme pour bon nombre de comédiennes quinquagénaires qui travaillent dans le show-business, elle n’échappe pas aux questions sur son rapport au temps qui passe et à la chirurgie esthétique. Elle répond sans détour : “Je n’ai rien fait.” Il y a huit ans, au magazine Allure, elle déclarait déjà : “Je n’ai jamais fait quoi que ce soit sur mon visage. Ni peeeling, ni injections, rien.” Son secret de beauté ? Les secrets de grand-mère.

Dans Town & Country, Salma Hayek sera plus loquace pour parler de l’homme de sa vie, l’homme d’affaires François-Henri Pinault. Elle se souvient du jour où elle a épousé le PDG de Kering, il y a exactement dix ans : “Beaucoup de gens étaient choqués de voir que j’avais épousé un tel homme. Et j’intimide certainement beaucoup de personnes depuis ! Mais c’est une autre façon de faire preuve de racisme. Ces gens-là n’arrivent pas à croire que cette Mexicaine a réussi à mener une telle vie, ils sont mal à l’aise avec moi.” Bavarde et fière, l’heureuse maman de Valentina (11 ans) souhaite toutefois garder un sujet privé, celui de sa rencontre avec l’influent français : “Il est le meilleur mari du monde. Je suis naturelle avec lui et je n’ai jamais eu le sentiment qu’il essayait de me brider. Je ne vais pas vous révéler comment on s’est rencontrés. C’est une histoire tellement romantique, incroyable. Mais elle m’appartient. Je n’ai pas envie de la banaliser en faisant une anecdote pour me faire mousser.”

Tout sourit à la divine Salma Hayek, récemment remarquée aux Globes de Cristal à Paris en tant qu’invitée d’honneur. Applaudie ces dernières années dans Tale of Tales et Beatriz at Dinner, Salma Hayek sera à l’affiche au mois de mars aux États-Unis de The Hummingbird Project.