Samuel Étienne : Photo avec ses deux fils et tatouage XXL

0
127

Le 12 février dernier, Samuel Étienne et son épouse Helen devenaient parents pour la seconde fois. Trois ans après avoir accueilli l’aîné, Malo, le couple avait le plaisir de présenter un deuxième fils, prénommé Solal. Un petit bébé né peu avant le contexte d’une pandémie qui a malgré tout reçu tout l’amour qu’il lui fallait.

À lire aussi

Après un peu plus de deux mois de confinement, au cours desquels le présentateur de Questions pour un champion a continué de travailler en prenant toutes ses précautions, ainsi qu’un retour timide à la normale, l’heure des vacances a enfin sonné. Une aubaine pour la petite famille qui va pouvoir se libérer des tracas causés par cette période incertaine. Samuel Étienne ne semble pas avoir de mal à se libérer l’esprit comme en témoigne sa dernière photo postée sur Twitter. En effet, la figure de France 3 est apparue rayonnante avec ses deux petits garçons dans les bras. À la plage et les pieds dans l’eau, la petite famille est sur un petit nuage. “Famille. Bonheur. Bel été à tous !“, légende-t-il d’ailleurs.

L’image a rapidement suscité beaucoup d’attention auprès des internautes, mais un détail les a particulièrement interpellés. Il s’agit des tatouages sur le ventre de Samuel Étienne. Un côté rebelle et très rock que certains ne lui connaissaient pas. “Diantre, c’est un tatoué..!!“, “Ne pas laisser les feutres aux enfants pendant la sieste… Ça dessine sur le ventre de papa !“, “Alors si un jour on m’avait dit que le mec qui présente Questions pour un champion était tatoué, j’y aurais pas cru“, s’en amusent-ils en commentaires.

Pourtant, Samuel Étienne ne s’est jamais caché d’avoir fait recouvrir une partie de son corps par un immense dragon. Dans les colonnes du magazine Télé Cable Sat Hebdo, il révélait même que ce dernier avait nécessité pas moins de quinze heures de travail. J’en garde un souvenir cuisant. Ma femme déteste ça, mais je me sens mieux tatoué. C’est comme une armure. C’est mon petit côté punk. D’ailleurs, si je pouvais me réincarner, ce serait en rock star. Je suis fasciné par les grands guitaristes de rock.