Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon : leur fille Suzanne brille déjà au cinéma

0
195

Durement touchée par la crise du coronavirus, l’industrie du cinéma reprendra doucement vie le 22 juin prochain, avec l’ouverture progressive des salles obscures. La 73e édition du Festival de Cannes, qui devait se dérouler du 12 au 23 mai dernier, n’a pas été complètement annulée puisque Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont malgré tout établi une sélection de 56 films. “Les membres du comité de sélection ont reçu les films par Internet et les ont visionnés séparément. Puis, des échanges écrits et oraux ont permis de distinguer ceux des films ayant retenu notre attention. Ce fut un confinement studieux, a-t-il été précisé sur le site officiel. Le Festival de Cannes entend être présent pour accompagner ces films et en soutenir la carrière en France et à l’étranger.

Le premier long-métrage de Suzanne Lindon raconte l’histoire de Suzanne, 16 ans, qui s’ennuie avec les gens de son âge. Tous les jours pour aller au lycée, elle passe devant un théâtre. Elle y rencontre un homme plus vieux qu’elle qui devient son obsession. Grâce à leur différence d’âge, ils pensent ne plus s’ennuyer ensemble et tombent amoureux. Mais Suzanne sent qu’elle risque de passer à côté de sa vie, celle de ses seize ans qu’elle avait tant de mal à vivre comme les autres.