Sandrine Kiberlain : Vincent Lindon l’a séduite en s’incrustant chez ses parents

0
77

C’est une histoire gravée en elle pour l’éternité. Bien que séparée de longue date de Vincent Lindon, Sandrine Kiberlain ne peut démêler son destin du sien. Ils se sont aimés pendant dix ans, ont eu une fille ensemble (Suzanne, 20 ans) et continuent de tourner côte à côte. Prochainement, les deux comédiens seront à l’affiche du nouveau film de Stéphane Brizé intitulé Pour le meilleur et pour le pire. Amusant quand on sait qu’en 2009, ils tournaient déjà pour lui dans Mademoiselle Chambon. “La dernière fois, on jouait un amour naissant, remarque l’actrice dans un entretien accordé pour le nouveau numéro du magazine Vanity Fair. Cette fois, c’est une séparation… Je n’ai pas le sentiment de le retrouver, car nous sommes toujours très proches. Je crois que nous sommes fiers de tourner ensemble, fiers, car nous admirons le travail de l’autre, fiers pour notre fille, aussi. Qu’elle puisse nous voir à l’écran dans différents films, je trouve ça beau.

À lire aussi

Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon se sont rencontrés en 1993 sur le tournage de L’Irrésolu de Jean-Pierre Ronssin. Ils étaient alors l’un et l’autre déjà en couple, mais l’actrice s’est vite rendue à l’évidence. “C’est drôle, pour tous les hommes qui ont compté, je suis tombée amoureuse au premier regard. Comme foudroyée. Et parfois, ça ne m’arrangeait pas… La première fois que j’ai vu Vincent, il est arrivé, les cheveux en bataille, en fumant une clope et je me suis dit : ‘Ah merde !’“, se souvient-elle. D’autant que, peu insensible à son charme, le comédien aurait commencé à lui rendre visite “pour rien” chez ses parents le dimanche. “C’est ma soeur qui a compris : elle m’a dit, cet homme sera le père de ton enfant.”

Leur vie a toujours été étroitement liée au septième art. Même leur fille a pris le pli. Le 9 décembre 2020 sortira le premier film que Suzanne Lindon réalise, Seize Printemps, dans lequel elle donnera la réplique à Arnaud Valois et Frédéric Pierrot et qui fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020 ! Quant à ses parents, c’est avec plaisir qu’ils se retrouvent sur les plateaux de tournage… tout en s’imposant quelques règles. “Nous nous protégeons beaucoup, conclut l’actrice. Forcément, c’est émouvant d’être partenaires de jeu. Ça fragilise. Alors nous parlons énormément avant une scène, nous évoquons ce qui nous semble délicat, nous crevons l’abcès. Ensuite on tourne, et après, on n’en parle plus.