Sarah Fraisou dans un cortège décrié : après des plaintes, elle s’agace

0
76

Les conducteurs de ces voitures ont semé la terreur aux abords du Noyer-Renard“, rapporte Le Parisien dimanche 6 mars 2020. Le journal fait référence à la journée de la veille, marquée par un “rodéo urbain” qui a eu lieu sur la N7 et auquel ont participé les invités d’un mariage à bord de voitures de luxe. Et surprise, Sarah Fraisou était de la partie. Avec son mari Ahmed, la candidate de télé-réalité se trouvait de son côté dans une Lamborghini couleur verte, immortalisant leur balade sur ses réseaux sociaux. “Sacré cortège quand même“, a-t-elle d’ailleurs reconnu.

À lire aussi

Les festivités sur la route ont duré un bon moment puisque, alors que la cérémonie se tenait à Athis-Mons, il a fallu aller chercher la mariée à Corbeil-Essonnes, en empruntant la RN7. “Ça a duré toute la journée, j’ai fini par quitter mon domicile pour être tranquille, a confié un riverain à nos confrères. C’était invivable. Une voiture passait devant chez nous tous les quarts d’heure. J’ai été obligé d’appeler la police. Mes voisins aussi d’ailleurs.

Les forces de l’ordre ont par la suite confirmé avoir été appelées pour sévir. “Il s’agit d’un cortège d’une trentaine de voitures, certaines, haut de gamme, avaient été louées pour l’occasion. (…) Nous étions derrière, nous avons pu relever toutes les infractions. Elles étaient multiples“, a révélé un policier, qui assure qu’il a procédé à des verbalisations.

Sarah Fraisou est tombée sur cet article et s’est empressée de réagir via son compte Snapchat dans la foulée. Hilare face à ce qu’on reproche à elle et aux autres présumés fous du volant, elle reconnaît les faits mais se défend d’avoir pris des risques : “Oui, hier, j’étais à un cortège. Oui, j’avais une Lamborghini, on conduisait normalement, nous, personnellement. On va arrêter de nous casser les cou***** ! Je ne suis pas les parents des gens qui conduisent, ils sont majeurs et vaccinés. J’étais choquée sur certaines choses, mais bon, personne n’a été blessé, tout s’est bien passé, c’était cool.