Se protéger, les je-m’en-foutistes et les excessifs ?

0
405

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire, les Français se doivent d’adopter, plus que jamais, des mesures de protection afin de se protéger ainsi que de protéger les autres. Toutefois, l’excès de mesures sanitaires engendre des révoltes populaires et des comportements dangereux car certains délaissent les équipements de protection élémentaires. On assiste alors à un véritable paradoxe entre les je-m’en-foutistes et les excessifs.

Se protéger : un sujet plus que jamais nuancé

C’est indéniable, la situation en France est plus que jamais paradoxale. Effectivement, entre les je-m’en-foutistes et les excessifs, la protection devient un sujet nuancé. On assiste à deux extrêmes et la frontière ne cesse de se creuser. Il est vrai que la crise sanitaire actuelle a modifié les comportements et les points de vue de tous.

Dans le contexte de la situation sanitaire, les Français doivent adopter une multitude de mesures sanitaires. Pour certains, on assiste à un véritable excès et ces personnes s’engouffrent dans un mode de vie dicté par des mesures de protection. De l’autre côté, les je-m’en-foutistes sont révoltés par un excès de mesures restrictives et cela engendre des révoltes populaires.

La problématique est que ce phénomène de je-m’en-foutistes entraîne une hausse phénoménale des comportements dangereux. En effet, avec l’excès des mesures imposées, certains adoptent des habitudes et des comportements qui s’avèrent néfastes pour eux mais aussi pour les autres dans la mesure où ils délaissent les mesures élémentaires.

Ce phénomène prend une place de plus en plus importante et préoccupante dans le milieu du travail. Effectivement, dans de nombreuses professions, certains équipements sont indispensables pour assurer la protection des travailleurs. Malgré cela, les je-m’en-foutistes délaissent parfois ces mesures compte tenu de leur révolte face à l’excès de mesures. Néanmoins, certaines professions requièrent obligatoirement le port de certains accessoires adaptés afin de ne pas être directement exposé aux risques. 

Se protéger : l’importance des équipements de protection individuels

Le phénomène grandissant qui vise à séparer les excessifs et les je-m’en-foutistes en ce qui concerne la protection, s’avère particulièrement dangereux dans le domaine du travail. En effet, certains délaissent les équipements de protection et mettent en danger leur sécurité ainsi que celle des autres. Les équipements de protection individuels (EPI) sont essentiels pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs.

Malgré les mesures sanitaires strictes et excessives, il est primordial de continuer à adopter les protections élémentaires et indispensables pour la sécurité. Les EPI en font partie, et ils sont cruciaux.

Plus précisément, les EPI ont pour objectif de protéger les travailleurs face aux risques auxquels ils sont confrontés au quotidien ou ponctuellement. Par exemple, ils sont adaptés pour les risques de bruit, de choc, d’électrocution, de chaleur, de brûlure, d’exposition respiration, d’exposition cutanée, de blessures, de froid, de projections de substances chimiques…

Les EPI peuvent être utilisés dans une multitude d’opérations que ce soit dans le secteur du BTP ou dans le secteur du paysagiste. C’est pour cette raison que ces équipements se déclinent sous différentes formes afin de pouvoir devenir un allié de taille face à n’importe quel risque.

Les types d’équipements de protection individuels

Il existe différents types d’équipements de protection individuels qui permettent tous de protéger une partie du corps en particulier. De cette façon, l’intégralité du corps mais aussi les fonctions auditives, respiratoires et visuelles sont protégées face à un potentiel risque. Notamment, on retrouve les chaussures de sécurité, les casques de chantier, les gants, les harnais, les protections auditives et respiratoires, les combinaisons de protection…

Les équipements de protection individuels dans le Code du Travail

L’article R.233-83-3 du Code du Travail donne la définition suivante des EPI : « Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité. ».

Également, le Code du Travail stipule que ces équipements doivent obligatoirement être fournis par les employeurs afin que les travailleurs puissent opérer en toute sécurité. En effet, les employeurs doivent mettre à disposition gratuitement les EPI lorsque la profession en nécessite.

Quel serait le juste-milieu entre les je-m’en-foutistes et les excessifs ?

Aujourd’hui, il est primordial de pouvoir trouver un juste-milieu entre les je-m’en-foutistes et les excessifs. Effectivement, bien que les mesures sanitaires soient plus que jamais strictes, elles permettent de préserver la santé de tous. Plus particulièrement, cette révolte ne doit pas impacter le port des équipements de protection individuels qui sont indispensables.

En effet, compte tenu de la situation actuelle, l’important est d’être tous solidaires et responsables afin de protéger soi-même ainsi que son entourage. Les protections ne protègent pas seulement la personne qui les porte, mais aussi celles qu’elles côtoient. Il est alors crucial d’être responsable et d’adopter les mesures nécessaires afin de participer à la santé de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.