Secret Story : Une candidate accusée de maltraiter sa fille fond en larmes

0
75

Le 13 juin dernier, Melanie Dedigama et son compagnon Vincent annonçaient avec joie la naissance de leur premier enfant, une petite fille prénommée Naya. Malgré un accouchement quelque peu compliqué qui a mis son bébé en danger un court temps, l’ancienne candidate de Secret Story est sur un petit nuage. Son contenu Instagram est désormais rempli de story où on la voit allaiter, bercer ou encore câliner sa fille, dont le visage reste cependant préservé.

À lire aussi

Malheureusement, certains internautes sont venus entacher son bonheur en venant lui porter de très graves accusations. En effet, Mélanie Dedigama est soupçonnée de maltraitance sur la petite Naya, à peine âgée de quelques jours. Avant de laisser enfler une éventuelle polémique, elle a pris les devants en réagissant ce mardi 30 juin 2020. “Là, je viens de voir un truc qui me fait pas rigoler du tout. Je vais m’exprimer une seule fois sur le sujet : bande de gros cassos de m*rde que vous êtes ! Je vais vous expliquer une chose très claire, arrêtez vos articles de m**de où soi-disant je maltraite ma fille, fermez votre g**les, je vous le dis ! Je peux me faire insulter, traiter de bipolaire, de meuf pas stable, de tarée, de ce que vous voulez, mais oser dire que je maltraite ma fille… la tête de ma mère, n’allez pas trop loin !“, a-t-elle adressé à ses détracteurs, furieuse.

Après ce coup de sang, c’est la tristesse qui a envahi Mélanie. Toujours dans sa story, elle est apparue en larmes pour expliquer comment toute cette histoire avait commencé. “Vous savez, la dernière fois, j’ai posté dans ma story une page Instagram qui parle des répercussions quand on secoue un bébé, plusieurs personnes m’avaient dit que ce serait bien que j’en parle parce que ce sont des choses qui arrivent quotidiennement. Sauf qu’à ce jour, ça se retourne contre moi et on ose me dire que moi je maltraite ma fille et que moi je secoue ma fille. Sachez bien que ce sont des accusations extrêmement graves, je ne ferai jamais ça à ma fille. Ma fille, elle a 2 semaines et je me retrouve avec des articles comme ça, c’est une plaisanterie ! C’est quoi, ce manque de respect ? Je ne vais pas m’étaler là-dessus, mais en tout cas, ça me touche, je ne pense pas que je mérite ça“, s’est-elle désolée. En espérant que cette mise au point qu’elle n’aurait jamais pensé devoir faire fasse taire les mauvaises langues une bonne fois pour toutes !