Connect with us

Ségolène Royal : le jour où des députés ont voulu la mettre “à poil”

Pure People

Ségolène Royal : le jour où des députés ont voulu la mettre “à poil”

En 1988, alors qu’elle vient d’être élue députée, Ségolène Royal doit faire face à des attaques sexistes dans l’hémicycle.

Dans son livre Ce que je peux enfin vous dire, sorti le 31 octobre dernier aux éditions Fayard, Ségolène Royal raconte comment elle a dû faire face à des années d’attaques sexistes lorsqu’elle était députée, ministre ou candidate à l’élection présidentielle. C’est en 1988 que Ségolène Royal est élue pour la première fois à l’Assemblée nationale. Alors qu’elle monte, pour la première fois à la tribune du palais Bourbon, la socialiste assiste à une scène incroyable dans l’hémicycle.

“L’une des premières fois que je suis montée à la tribune de l’Assemblée nationale pour m’exprimer, j’ai effectivement entendu, comme tous les députés présents, l’un d’entre eux me crier À poil !’, puis les ricanements de ceux qui l’entouraient, tout cela dans l’absence totale de réaction du président de l’Assemblée et des autres députés”, raconte-t-elle. C’est alors Laurent Fabius qui est au perchoir du palais Bourbon.

“Comment comprendre de la part de ces pères de famille ces délires verbaux qui ne seraient pas tolérés dans une classe de l’école primaire ?”, se demande alors Ségolène Royal après cette scène qui l’a marquée tout au long de sa carrière. Désormais ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles, celle qui ne souhaite plus être appelée “l’ex de François Hollande” pourrait faire son retour prochainement sur la scène politique nationale.

More in Pure People

To Top