Serge Gainsbourg : Sa liaison avec Brigitte Bardot, pourtant mariée, “la situation était intenable, infernale”

0
20

On connait tous la romance qui a animée l’année 1967 entre Serge Gainsbourg, alors en pleine ascension médiatique, et Brigitte Bardot, sex-symbol reconnue mondialement. Mais saviez-vous qu’en tout et pour tout, leur relation n’a duré que trois mois ! Ou plutôt quatre-vingt-six jours comme aimait le préciser le chanteur.

Une idylle aussi courte qu’intense entre les deux amants qui vont devoir vivre cet amour caché. Brigitte Bardot est à l’époque mariée avec l’homme d’affaires allemand Gunter Sachs qu’elle épouse en 1966. Leur relation s’est largement détériorée quand l’interprète du Poinçonneur des Lilas l’appelle pour lui proposer une chanson qu’il a écrite pour elle.

Lorsqu’elle reçoit Serge Gainsbourg chez elle, la connexion met du temps à se faire, les deux s’intimidant mutuellement, mais après une nuit où le compositeur lui fredonne le tube qu’il a écrit pour elle, Harley Davidson, ils ne vont plus se quitter. “Entre lui et moi ce fut une immense passion comme un incendie de forêt qui brûle tout”, confesse-t-elle au journaliste Christian Brincourt, qui le raconte en 2018 dans Paris Match.

Les amants ne se quittent plus et à la demande de Brigitte Bardot de lui écrire la plus belle chanson d’amour, l’auteur répondra par l’une de ses plus belles chansons, Je t’aime moi non plus. Gunther Sachs s’oppose à la diffusion de cette chanson qui ne sera commercialisée que des années plus tard, Jane Birkin prenant la place de BB aux côtés de Gainsbourg. Mais la relation artistique entre les deux amants ne s’arrête pas là, puisqu’ils chanteront Bonnie and Clyde, un duo mythique qui sortira en janvier 2018.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. L’héroïne du Mépris de Jean-Luc Godard vit mal cette relation cachée et décide d’y mettre un terme pour revenir auprès de son mari, Gunther Sachs. Une nouvelle qui terrasse le chanteur qui vivait cette relation intensément. “Il comptait énormément pour moi, mais la situation était intenable, infernale”, se justifie-t-elle à l’époque.

La presse, qui se fait alors l’écho de cette idylle qui passionne en France comme à l’étranger, annonce leur rupture, mais les deux artistes continueront d’entretenir une relation amicale pendant plusieurs années. De son côté, Gainsbourg retrouve l’amour en 1968 auprès d’une jeune anglaise qu’il rencontre sur le tournage du film Slogan, Jane Birkin. Brigitte Bardot, de son côté, divorce en 1969 avant de refaire sa vie avec l’industriel Bernard d’Ormale en 1992.