Sheila : “Je n’aurais jamais pu imaginer être trahie par lui”, cash sur celui qui a lancé la rumeur qu’elle était un homme

0
179

C’est l’une des chanteuses françaises les plus populaires. Révélée très jeune à l’époque des yéyés, Sheila continue à enchanter ses fans au fil des années. Après plus de 60 ans de carrière, l’interprète de Spacer ou Comme les rois mages revient avec un nouvel album intitulé Venue d’ailleurs. Un disque porté notamment par le titre très évocateur La rumeur, qui résonne encore plus pour l’artiste, qui a longtemps dû se battre contre d’étranges rumeurs. Lorsqu’elle débute, des bruits commencent à courir sur le fait qu’elle serait… un homme !

Claude Carrère, son agent pendant 20 ans

Une information terrible pour la chanteuse qui, des années plus tard, en dit un peu plus sur cette étrange histoire, en accusant son agent et producteur pendant vingt ans, Claude Carrère. Ce dernier aurait lancé la rumeur en compagnie de l’écrivain Gérard de Villiers. “Ils trouvaient cela très drôle et France Dimanche l’a diffusée…”, déplore-t-elle dans le dernier numéro de S, le magazine de Sophie Davant sorti ce jeudi 20 mai. L’information se propage comme une traînée de poudre et face aux inquiétudes de Sheila, son agent lui explique que cela va aider sa carrière : “Tant qu’on parle de toi, c’est le principal“, résume-t-il.

La rumeur persiste et c’est seulement très récemment que la chanteuse, mère du regretté Ludovic, a appris que tout cela était parti de son ancien agent, à qui elle faisait une confiance aveugle. “Je n’ai pas su tout de suite que c’était lui. Je ne l’ai appris qu’en… 2016. (…) Claude était pour moi un grand frère. Je n’aurais jamais pu imaginer être trahie par lui”, se souvient-elle. Un agent qui a pourtant beaucoup compté pour elle, lui permettant de percer dans la musique. Néanmoins, les choses se sont mal terminées entre Sheila et son ex-agent. “Pendant ces vingt ans j’étais sa salariée. J’ai vendu des millions de disques et je n’ai rien touché. (…) C’est lorsque j’ai voulu acheter ma maison de Feucherolles que je me suis aperçue que je n’avais rien. Je me suis alors séparée de lui”, affirme-t-elle aujourd’hui.

J’étais totalement désabusée. Claude a une fois de plus décidé de ma vie

Claude Carrère a agit comme un véritable pygmalion aux tendances tyranniques, selon Sheila, l’empêchant de se produire sur scène pour privilégier la production d’albums en studio. Il a également divulgué la date de son mariage avec Ringo, évènement qu’ils avaient prévu intimiste et qui s’est retrouvé dans toute la presse. “J’étais totalement désabusée. Claude a une fois de plus décidé de ma vie”, résume-t-elle.

Désormais loin de ces problèmes et de ces rumeurs, Sheila sort son nouvel album, qu’elle tentera de défendre sur scène, un endroit où elle peut communier avec son public.

S, le magazine de Sophie Davant, édition du 20 mai 2021.