Sheila revient sur la mort de son fils Ludovic : “Il était très mal entouré”

0
4

Sheila fait partie des icônes de la chanson française et ce depuis plus de cinquante ans. Pour preuve, la chanteuse revient avec un vingt-septième album, Venue d’ailleurs, qu’elle aura mis quatre années à concevoir. Dans cet album en forme de consécration, après plusieurs années compliquées, la chanteuse évoque ses débuts à l’époque de la vague yéyé, sa riche carrière musicale, mais aussi son fils, décédé il y a plus de trois ans, le 8 juillet 2017.

À lire aussi

Avec la chanson Cheval d’amble, elle évoque le destin de Ludovic Chancel, le fils qu’elle a eu avec le chanteur Ringo, parti d’une overdose de cocaïne, à l’âge de 42 ans. “Ce n’est pas une chanson, c’est le message que je veux qu’il emmène dans la lumière”, confesse-t-elle en entrevue au Parisien . Pour écrire le texte, Sheila a fait appel à Christian Siméon, un auteur de théâtre qui a su trouver les mots justes.

Un départ que la chanteuse de 75 ans ne semble toujours pas avoir digéré. “Ce qui me choque beaucoup, c’est qu’on ne parle que de Ludo par rapport à moi. Oui, il a déconné, car il était très mal entouré, mais on oublie l’amour de garçon qu’il était. Je pense que toutes les mamans qui ont traversé la perte d’un enfant se retrouveront dans ce texte”, détaille-t-elle.

Une phrase et des mots qui ne passeront pas inaperçus, puisque son fils était en couple avec la sulfureuse Sylvie Ortega Munos, qui a récemment fait parler d’elle en évoquant la mort de Ludovic Chancel sur le plateau de TPMP. Sheila avait de son côté évoqué cet épisode douloureux sur le plateau de Quotidien. Elle en remet donc une couche pour bien faire passer son message !

La sortie de ce nouvel album doit apparaître comme un vrai soulagement pour Sheila, qui doit faire avec le départ de plusieurs de ses proches amis ces dernières années. “Mes vrais potes sont tous partis, Claude François, Dalida, Joe Dassin, Johnny… Quand je regarde la photo de Salut Les Copains, c’est chaud. Je me dis que j’ai la chance d’avoir des bons gènes familiaux”, indique-t-elle avant de préciser qu’elle s’astreint à deux à trois séances de gym par semaine, en restant éloignée des drogues et des excès inhérents à la vie de star.

Aujourd’hui, Sheila se dit fière de son parcours. Avec une carrière aussi longue et riche de succès, on peut facilement la comprendre.