“Si elle n’était pas là…” : Dominique Farrugia ému en évoquant sa femme, son roc face à la maladie

0
38

Devenu un porte-parole des personnes handicapées, son quotidien semé d’embûches face à sclérose en plaques et les coulisses de son handicap – et il en a parlé sur les ondes de RTL ce lundi 18 octobre 2021. Sa présence sur le plateau, il l’a doit à sa femme Isabelle, sans qui rien ne serait possible.

Interrogée sur le double sens à donner au titre de son ouvrage, qui évoque bien sûr avant tout la maladie mais peut aussi faire penser à celle qui partage sa vie, Dominique Farrugia s’est livré avec émotion sur sa femme, son pilier. “Si elle n’était pas là ce matin, je ne serais pas là. Elle m’a aidé à faire des choses que je n’arrive pas à faire seul“, a-t-il ainsi admis d’entrée de jeu. Le co-fondateur des Nuls est marié depuis 2005 à Isabelle, une femme pour laquelle il s’est notamment converti au judaïsme et avec qui il a eu deux enfants : Mia (13 ans) et Zoé (11 ans). Des filles avec lesquelles il a appris à trouver des “choses rigolotes à faire ensemble” lui qui ne pouvait pas leur courir après ou les porter sur ses épaules quand elles étaient petites.

Evoquant sa rencontre avec son épouse et comment il lui a présenté sa maladie, dont il avait connaissance de longue date, Dominique Farrugia raconte : “Elle connaissait ma sclérose en plaques mais j’étais debout avec une petite canne [lors de leur mariage, NDLR]. C’était loin de ce que je suis aujourd’hui… Donc oui, il y a eu un peu mensonge sur la marchandise !” Malgré tout, Isabelle est donc restée à ses côtés alors même que son état de santé n’a fait qu’empirer, au point de le clouer dans un fauteuil roulant. Dominique Farrugia semble cependant aller aujourd’hui du mieux qu’il peut, affichant notamment une impressionnante perte de poids.