Simon Castaldi fiévreux et “très fébrile” : son état inquiète, il risque l’hospitalisation

0
11

Les ennuis s’enchaînent dans la famille Castaldi. C’est d’abord le père, Benjamin, qui a beaucoup inquiété ces dernières semaines. Et pour cause, lui et toute sa famille ont été sévèrement touchés par le coronavirus. Le chroniqueur faisait son grand retour dans Touche pas à mon poste mercredi 2 juin 2021 et a notamment confié avoir vu sa femme Aurore Aleman être emmenée inconsciente par le Samu.

C’est désormais son fils Simon (20 ans et né de son mariage avec Valérie Sapienza) qui fait parler de lui. Le jeune homme qui s’est lancé dans la télé-réalité, et est actuellement au casting d’Objectif Reste du Monde (W9), a confié être au plus mal dans la journée de mercredi. La raison ? Ses dents de sagesse !

Les poussées de dents de sagesse, je crois que c’est l’un des trucs les pires du monde. J’en ai eu une il y a deux mois, j’en ai une là. Ça m’enflamme tout le cou, je suis coincé au niveau du dos, j’ai de la fièvre. C’est horrible, je suis au bout de ma vie. Je vais chez le dentiste dans deux heures. Il faut que je les enlève mais j’ai peur, ça fait vraiment mal je crois. Mais ça me tue“, a-t-il déclaré en story Instagram.

Quelques heures plus tard, Simon Castaldi a donné de ses nouvelles. Le charmant brun a annoncé s’être fait extraire impérativement” une première dent de sagesse dans l’après-midi mais que son calvaire était loin d’être terminé. “Mon dentiste a constaté une forte inflammation sur ma dent de sagesse inférieure droite qui doit être traitée dans les plus brefs délais or l’extraction des dents de sagesse inférieures nécessite une prise d’antibiotiques au préalable. J’ai actuellement 40.3 de fièvre et je suis très fébrile. J’espère vite aller mieux car je souffre le martyre. Je vous tiens au jus“, a-t-il fait savoir.

Ce jeudi 2 juin, Simon n’allait malheureusement pas mieux et a partagé un nouveau message alarmant. “Toujours sous 40 de fièvre. Ça commence à être inquiétant, ma famille songe à l’hospitalisation car mon infection dégénère…” Nul doute qu’il peut compter sur le soutien de sa communauté.