Solenne et Matthieu (Mariés au premier regard) : Mariage et premiers doutes

0
560

La semaine dernière, les téléspectateurs de M6 ont fait la connaissance de Matthieu (42 ans), chef d’entreprise, et de Solenne (33 ans), thérapeute, dans Mariés au premier regard 2020. Les deux candidats étaient compatibles à 83% et espéraient rencontrer une personne avec laquelle fonder une famille.

À lire aussi

Après être allé chercher un nouveau costume en urgence, car celui qu’il avait choisi à l’origine ne lui allait plus puisqu’il avait perdu 14 kilos, Matthieu est arrivé à la mairie à temps. Et il a eu une belle surprise comme on a pu le voir dans l’épisode du 3 février. Sa soeur, dont il est très proche et qui habite en Nouvelle-Calédonie, avait fait le déplacement pour l’occasion ! Cela faisait un peu plus d’un an qu’ils ne s’étaient pas vus, l’émotion était donc au rendez-vous. “Je suis dans un état… Je ne maîtrise plus rien“, a-t-il confié. Mais il a tenu bon jusqu’à l’arrivée de Solenne.

Si Matthieu a été séduit au premier regard, ce n’était pas le cas de Solenne. “Je suis déçue de ce que je découvre. Physiquement, ce n’est pas une personne vers laquelle je serais allée naturellement. Ça m’a déstabilisée. Je n’étais pas bien, j’avais les mains qui tremblaient énormément“, a-t-elle confié. Elle a ensuite appris qu’il était plus âgé qu’elle, alors qu’elle avait tendance à aller vers des hommes plus jeunes. La belle blonde a tout de même dit “oui”, car elle préférait faire confiance aux experts, un soulagement pour son mari qui voyait bien qu’elle le fuyait du regard.

Malgré tout, elle n’était pas très bavarde sur le chemin qui les a menés au shooting photo. Une gêne s’est donc rapidement installée. “Sache que je ne suis pas hautaine. J’ai besoin de temps pour observer avant de venir vers toi“, lui a-t-elle expliqué pour le rassurer un peu. Solenne avait encore du mal à regarder Matthieu dans les yeux, il comptait donc sur la séance photo pour la mettre un peu plus à l’aise en refusant notamment de faire la photo du baiser. Mission réussie, elle s’est détendue peu à peu.