Sophie Davant cash sur son divorce avec Pierre Sled : “Je n’aimais pas la femme que j’étais devenue”

0
157

Sophie Davant se livre sans tabou sur sa vie personnelle ainsi que sur son parcours dans son livre Tout ce qui nous lie ! (dont la sortie est prévue le 19 mai, aux éditions Albin Michel). Un ouvrage qu’elle a commencé à écrire au début du premier confinement, en mars 2020. La présentatrice phare de France 2 y revient notamment sur son divorce avec Pierre Sled, après vingt-trois ans d’amour.

Dans son édition du 13 mai 2021, le magazine Gala dévoile des passages du livre de Sophie Davant. L’occasion de découvrir quelques lignes concernant son divorce avec Pierre Sled. Durant plusieurs années, ils ont été un couple star du petit écran. De leur union sont nés Nicolas (27 ans) et Valentine (25 ans). Malheureusement, cette famille unie a été déchirée à la suite de la séparation de l’animatrice de 57 ans et de l’homme de 62 ans, en 2012. Un divorce sans fracas, mais qui a laissé des traces.

J’y réfléchis souvent durant mes nuits d’insomnie, quand je me reproche d’avoir remis en question mes équilibres familiaux. Comme c’est douloureux et culpabilisant de devoir prendre, un jour, ce genre de décision !”, écrit l’animatrice d’Affaire conclue. Bien qu’elle ressente parfois de la culpabilité, ce divorce était semble-t-il inévitable tant leur relation avait pris un autre tournant. “Ne me disait-il pas que je ne l’aimais pas comme il l’aurait souhaité, que je ne le soutenais pas suffisamment dans ses projets (il faut dire qu’il a une propension naturelle à l’autosatisfaction qui ne vous pousse pas à le couvrir de compliments…), qu’il me sentait souvent agacée ? (…) Je n’aimais pas la femme que j’étais devenue en face de lui… La femme agacée, impatiente, frustrée, dans le reproche et la critique, celle qui n’admirait plus suffisamment… De mon côté, je me sentais niée et pas considérée à ma juste valeur“, s’est-elle souvenue.

Après son divorce, Sophie Davant s’est mise en couple avec Erik Orsenna. Aujourd’hui, elle est un coeur à prendre mais n’a pas renoncé à la vie à deux.